Разкопки в Ковачено и българо-френско сътрудничество

От 19 до 21 септември 2017 : работно посещение в България на Жан-Пол Демул, ко-директор на разкопките в Ковачево и на г-жа Катрин Лубутен, зам.-директор на Националния археологически музей Saint-Germain-en-Laye. Френските експерти са в България, за да размишляват по подредбата на Регионалния исторически музей в Благоевград, в който трябва да бъдат представени намерените по време на разкопките предмети, за възможно най-доброто представяне на тези предмети и да се обмисли след това изложба в България (а защо не и в чужбина) на най-добрите експонати.

 

La coopération franco-bulgare pour les fouilles de Kovacevo s’est déroulée pendant plus de vingt ans, de 1986 à 2007, sur l’un des plus vieux sites néolithiques (6100 – 5500 ans avant JC) en Bulgarie, près de Sandanski,.

 La Direction des fouilles était menée, du côté français, par deux chercheurs de l’Université de Paris 1 : Jean-Paul Demoule & Marion Lichardus-Itten, et du côté bulgare, par trois chercheurs de l’Institut archéologique de l’Académie bulgare : Rumen Katinčarov † (1986-1991), Vasil Nikolov & Lilijana Perničeva, ainsi que par le Musée Historique de Blagoevgrad : Malgorzata Grebska Kulova & Ilija Kulov

 Pour ces fouilles, 168 participants ont œuvré sur ce site :

 •18 chercheurs CNRS, BAN, MHB, DAI, SAV

•129 étudiants de l ’Université de Paris I

•14 étudiants d’Universités bulgares, allemandes et polonaises

 

 

• et 7 techniciens, dessinateurs, photographes etc.

En un peu plus de 20 ans, les fouilles de Kovacevo auront permis de découvrir au total 45 tonnes de mobilier dont 23 tonnes de céramique !

Du 19 au 21 septembre 2017, à l’initiative de l’ambassade de France, une mission française, composée de Jean-Paul Demoule co-directeur des fouilles de Kovacevo, et de Mme Catherine Louboutin, adjointe au directeur du Musée National d’Archéologie de Saint-Germain-en-Laye, vient en Bulgarie pour réfléchir sur l’aménagement du Musée régional d’histoire de Blagoevgrad qui doit accueillir les objets extraits de ces fouilles, sur la meilleure présentation possible des nombreux objets, et envisager ensuite une exposition en Bulgarie (et pourquoi pas à l’étranger) des meilleures pièces.

A cette occasion, la délégation française rencontra à Sofia et à Blagoevgrad plusieurs interlocuteurs bulgares particulièrement concernés par le projet : Mme Mirela Toteva, directrice du cabinet de M. Banev, Roumen Dimitrov, vice-ministre de la culture, Mme Christina Shopova, adjointe pour la culture à la mairie de Blagoevgrad, Mmes Christina Tzoneva et Malgorzata Grebska-Kulowa, respectivement Directrice et conservatrice du Musée historique régional de Blagoevgrad.