x

Débat de midi – Le sport au quotidien : un moyen d’affronter les difficultés de la vie moderne ?      

L’Institut français de BulgarieSofia 2024 – Capitale mondiale du sport et l’Académie nationale des sports « Vasil Levski » présentent le débat de midi « Le sport au quotidien : un moyen d’affronter les difficultés de la vie moderne ? »

Jeudi, 20 juin 2024, de 12h00 à 13h30. Entrée libre. Traduction simultanée français/bulgare

Le sport est souvent montré comme un lieu de dépassement de soi, de performance, de compétitions. Pourtant, loin du sport de haut niveau et de la spécialisation des athlètes, des millions de personnes intègrent quotidiennement l’activité physique dans leur routine afin d’en tirer les bienfaits physiques mais aussi psychologiques. C’est à ce dernier aspect méconnu des vertus du sport que nous nous intéresserons plus spécifiquement en nous demandant dans quelle mesure le sport au quotidien peut aider chacun à se relever des situations psychologiquement éprouvantes voire traumatiques générées par nos sociétés modernes (isolement, inquiétude sur l’avenir, sentiment d’impuissance face aux mutations sociétales, …).

Plusieurs spécialistes bulgares et français s’interrogeront avec le public sur la pertinence du sport comme lieu d’équilibre psychologique, voire de résilience, et sur l’importance de la mobilisation des collectivités afin d’accompagner tous les publics, jeunes, adultes, personnes âgées, dans cette pratique quotidienne et banalisée de l’activité physique.

Intervenants :

Thibaut Derigny

Thibaut Derigny est maître de conférences en STAPS à Anglet et au laboratoire MEPS de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour. Il étudie la résilience à l’activité physique selon les processus d’engagement et de désengagement dans l’activité physique lors des transitions de vie. Il mobilise conjointement des approches multi-niveaux et le concept philosophique de « littératie physique » pour éduquer à des comportements résilient. Enfin, il s’intéresse au transport actif comme opportunité d’activité physique favorable aux comportements résilient.

Eleonora Mileva

Le professeur Eleonora Mileva enseigne la pédagogie et la pédagogie du sport à l’Académie nationale des sports Vasil Levski. Elle dirige le programme de master « Activités de la jeunesse et du sport » et participe en tant que conférencière à de nombreux séminaires et cours destinés aux enseignants, aux entraîneurs et aux instructeurs.  Elle a soutenu sa thèse de doctorat en 1998 et un doctorat majeur sur la « Pédagogie de l’éducation physique et du sport-Dimensions théoriques, pratiques et éducatives » en 2015. Elle est l’auteur de monographies, de manuels et d’outils pédagogiques, d’articles scientifiques et de rapports publiés dans des publications réputées dans le pays et à l’étranger. Elle participe aussi à des forums scientifiques internationaux, experte dans des projets de recherche et d’éducation nationaux et internationaux, et est chargée de cours dans le cadre du programme Erasmus. Les intérêts de recherche du prof. Myleva portent sur la pédagogie du sport, les qualifications professionnelles et le développement de carrière des professionnels du sport, les styles d’apprentissage et les attitudes des étudiants vis-à-vis de l’apprentissage en ligne et à distance, etc.

Sylvia Borissova

Silvia Borissova est professeure agrégée d’esthétique, responsable de la section Culture, Esthétique, Valeurs à l’Institut de Philosophie et Sociologie – BAS. Il est l’auteur des livres « Limites de la conscience esthétique » (Paradigm, 2017) et « Esthétique du silence et du mutisme » (IC Gutenberg, 2019). Maître de conférences en esthétique et philosophie de l’art, elle est également traductrice de sciences humaines et de fiction. Elle est consultante et méthodologiste auprès d’organisations des secteurs de la jeunesse, de l’éducation, de la culture et de la création, dédiées à la promotion de l’éducation non formelle et à la création d’opportunités pour la réalisation des compétences sociales et créatives des jeunes. Ses recherches portent principalement sur l’esthétique, l’axiologie, l’anthropologie philosophique, la philosophie de la perception sensorielle, la philosophie et la phénoménologie du mouvement, la philosophie du corps, la philosophie du sport et la philosophie de l’éducation.

Retour