x

CULTURAMA Water Live 2024 & Fête de la Musique

La sixième édition du festival CULTURAMA est en collaboration spéciale avec l’Institut français de Bulgarie et se tiendra sous la devise Water Live – la musique de l’eau.

A l’occasion de la Fête de la musique nous assisterons à des concerts en plein air et à des spectacles de musique et de danse de genres et de styles différents – classique, jazz, samba, hip-hop, musique de verre – interprétés par des artistes bulgares, français et polonais.

Les célébrations débuteront le 21 juin à 18h00 sur la place Slaveykov avec la percussionniste Vassilena Serafimova, qui improvisera sur le thème de l’eau autour de son œuvre Mare a Mare. Le thème musical, présenté comme une aventure visuelle se poursuit avec la performance chorégraphique du duo français Amine Boussa et Jeanne Azoulay de la compagnie Chriki’Z en collaboration avec la Fédération bulgare de break. Ce spectacle de danse sera une transition vers le concert symphonique en plein air, pendant lequel seront interprétés l’Ouverture de Mendelssohn Mer calme et heureux voyage, Poème de l’amour et de la mer de Chausson et La mer de Debussy. „La voix“ du concert sera Ina Kancheva, accompagnée par l’invité exceptionnel du festival de cette année, l’orchestre symphonique de Vratsa, sous la direction de son chef d’orchestre Hristo Pavlov.

Le jour le plus long de l’année s’achèvera par un concert de jazz donné par les artistes français de renommée mondiale François Salque et Vincent Peirani qui improviseront à l’accordéon et au violoncelle, à la recherche de l’intersection entre la musique et l’eau, dans le nouveau club de jazz In the Mood (52, rue Pozitano) de Sofia. Billets

Le 22 juin, dans la Tour triangulaire de Sofia (16, boul. Maria Louisa) le public bulgare sera immergé dans les vibrations de la musique unique créée par le duo prodige polonais Glass Duo. Ce duo crée le plus grand ensemble professionnel de verres musicaux, présenté lors de nombreux festivals internationaux prestigieux. Les instruments de Glass Duo, sont impressionnants, tant sur le plan acoustique que sur le plan visuel, grâce à la disposition étonnante des verres qui tourbillonnent et dansent dans les mains des deux interprètes.

Immédiatement après, le voyage se poursuit et le flux du festival nous ramène place Slaveykov, qui sera à nouveau le théâtre d’un concert symphonique. À 19h00, au programme, deux œuvres en première pour la Bulgarie : Le père des eaux de Ferde Grofé et Le rêve de Maya de Samuel Strouk. La jeune et brillante violoniste Liya Petrova sera l’invitée spéciale de CULTURAMA 2024.
La fête musicale se terminera comme il se doit par un concert nocturne avec les rythmes brésiliens du duo Aurelie et Verioca à nouveau au club In the mood (52, rue Pozitano). Billets

Le 23 juin, le CULTURAMA Water Live 2024 s’attache au cinéma documentaire. Le coup d’envoi sera donné à l’Institut français à 11h00, avec la projection du film Le sel de la terre, un film que tout le monde devrait voir, selon l’avis unanime des critiques. Les réalisateurs n’ont plus besoin d’être présentés : le photographe brésilien de renommée mondiale Sebastião Salgado et le réalisateur Wim Wenders. Contrairement à de nombreux documentaires sur les questions environnementales et sociales, Le sel de la terre ne laisse pas un sentiment de culpabilité chez le spectateur. Le sel de la terre donne l’espoir qu’il existe un moyen de tout arrêter, de réparer, et que cela dépend de chacun d’entre nous.

Le même jour, une autre projection aura lieu à 15h00, avec le film Dambusters – The start of the riverlution réalisé par Francisco Campos-Lopez Benyunes. Le film sera présenté par le club de pêche Balkanika et sera suivi d’une discussion. Les deux projections sont adaptées aux enfants.

Le programme du festival comprend également 5 expositions d’artistes complètement différents en termes de style et d’identité visuelle, unis par le thème général de l’eau.

Programme complet sur le site de CULTURAMA

Présentation des artistes :

Le duo français Amine Boussa et Jeanne Azoulay de la compagnie Chriki’Z

Créée en 2011 par le danseur et chorégraphe Amine Boussa, la Compagnie Chriki’Z élabore son travail chorégraphique à partir d’un hip hop nourri de rencontres avec des esthétiques et styles différents. Portée par un univers chorégraphique riche et en perpétuelle évolution, la compagnie Chriki’Z essaie d’aller au delà des codes à travers les créations d’Amine Boussa et Jeanne Azoulay.

François Salque et Vincent Peirani

Couronné aux Victoires du jazz en 2014 et en 2015, élu « Artiste de l’année » par la revue Jazzmag, Vincent Peirani est l’artiste que tout le monde s’arrache. Sa vision musicale cosmopolite et décomplexée, son sens aiguisé des croisements et des couleurs, lui permettent d’apporter des touches magiques dans ses différents projets.

Quant au violoncelliste François Salque, plusieurs fois couronné par les Victoires de la musique, récompensé par les plus hautes distinctions des critiques, il fait aujourd’hui référence. Sa sensibilité, sa virtuosité époustouflante et son charisme l’ont conduit dans plus de 70 pays et en ont fait une personnalité incontournable du monde de la musique.

Tous deux nous invitent au voyage dans le monde des musiques écrites ou improvisées et projettent des éclairages nouveaux sur le répertoire savant, les thèmes traditionnels d’Europe centrale, le tango et le jazz pour créer un langage original et incandescent !

Aurelie et Verioca

Une guitare et deux voix, un étonnant beatbox mélodique et un cavaquinho… Aurélie & Verioca trimballent depuis 10 ans passés leurs chansons sur les routes de France et du Brésil. Leurs mélodies voguent d’un rythme à l’autre sur une guitare conçue comme un orchestre de poche.
Leurs textes tricotés en français ou en portugais vous feront passer de la saudade profonde aux éclats de rires libérateurs. Raffinement, délicatesse et humour sont quelques-uns des ingrédients de ce duo singulier qui fait voyager l’imaginaire.

Site web

Retour