L'Homme est l'unique machine à explorer le temps: Rencontre entre Guéorgui Gospodinov et Ivan Landzhev

 

L’Institut français de Bulgarie et le Goethe-institut Bulgarie ont le plaisir de vous inviter :

le 9 juin 2021 à 18h30 à la salle Slaveykov à l’événement suivant :

"L'Homme est l'unique machine à explorer le temps"

Une rencontre entre Guéorgui Gospodinov et Ivan Landzhev 

Débat en langue bulgare avec traduction simultanée en français.

Cher public, en raison de l’attractivité de l’évènement, les inscriptions pour l'événement sont désormais closes. Compte tenu de mesures sanitaires et de sécurité, nous vous prions de bien vouloir vous présenter 20 minutes avant son début.

 

Guéorgui Gospodinov (1968)  est   poète, écrivain et dramaturge. Ses livres sont publiés dans plus de 25 langues. Son premier roman, "Un roman naturel" lui a permis d’accéder à une notoriété internationale, dès 2017. Son roman "Physique de la mélancolie" a été lauréat de plusieurs prix internationaux (prix européen Angélus en 2019 ou encore le prix suisse Jan Michalski). La presse internationale (Libération, Le Monde, New Yorker, Frankfurter Allgemeine Zeitung, Neue Zurger Zeitung,)  lui a consacré de nombreux articles. S’il est, "un livre diabolique", pour le philosophe français Jean-Luc Nancy, il devient une « part du canon de la littérature européenne » pour la nobéliste Olga Tokartchouk.  

 

 

 

La critique internationale le compare aux écrivains tels que Garcia Marquez, Borges ou Kundera.  Son récit "Vaycha, l'aveugle", fut adapté par le cinéaste Téodore Ouchev et le court film d'animation fut nommé aux Oscars en 2017. Son dernier roman "Le refuge du temps" est sorti au printemps 2020. En avril 2021 Guéorgui Gospodinov reçu le prix de littérature Usedom en Allemagne  décernée à des auteurs « qui se sentent dans une grande mesure liés par le dialogue européen sur un plan aussi bien historique que contemporain ».

 

 

Ivan Landzhev (1986) poète et essayiste. Lauréat du Grand prix de poésie "La couronne d'Orphée" en 2019 ainsi que des Prix "Printemps du Sud", "Veselin Hanchev", "Vladimir Bachev", ses poésies sont traduites dans plus de 10 langues.

Il est également enseignant et traducteur de littérature russe et anglaise ( W. H. Auden, J. Brodski). Scénariste, il écrit pour de nombreuses séries télévisées bulgares à succès. A présent directeur artistique dans une agence publicitaire, l’artiste n’a pas fini de surprendre.  

 

 

 

 

 

---

Cette rencontre fait partie du projet "Tempus Fugit", organisé par le Goethe Institut Bulgarie et l'Institut français de Bulgarie en collaboration avec "Métheor", Ani Vaseva et Boyan Manchev et Mira Todorova, dans le cadre du Fonds culturel franco-allemand. 

 

Photo de Guéorgi Gospodinov : Dirk Skiba