Tempus Fugit : Ouverture

 

26 mai 2021, 18h30, 1, rue Boudapeshta, Goethe-Institut Bulgarie

La fugue du temps / Die Fuge der Zeit / The Fugue of Time, conférence de Boyan Manchev

Tempus fugit, Le temps fuit, dit la célèbre phrase de Virgile de « Géorgiques ».

Cependant, est-il possible que le temps inverse son cours ? Est-il possible que le temps qui fuit - le temps fugitif - devienne une fugue du temps?

A partir de ces questions on abordera la formation de l’idée du temps dans la science, l'art et la philosophie modernes, dans le but de révéler ses dimensions inattendues, ses tensions internes et ses paradoxes.

L'horizon de cet exposé introductif : la tentative expérimentale de questionner l'idée de l'irréversibilité du temps tout comme sa projection sur le vecteur du temps biologique, afin d’aboutir à des possibilités inattendues pour penser le rapport entre âge et création.

1La phrase se lit comme suit : « Sed fugit interea, fugit irreparabile tempus » - « Pendant ce temps, le temps s'échappe, irremplaçable » (Publius Vergilius Maro, « Géorgiques », livre III, vers 284).

 

---

Le projet "Tempus Fugit" est organisé par le Goethe Institut Bulgarie et l'Institut français de Bulgarie en collaboration avec "Métheor", Ani Vaseva et Boyan Manchev et Mira Todorova, dans le cadre du Fonds culturel franco-allemand.