Exposition SILVERMINE - Livres photos de Thomas Sauvin

La Galerie Synthesis, Photosynthesis art center et l'Institut français de Bulgarie présentent l'exposition

SILVERMINE
LIVRES PHOTOS DE THOMAS SAUVIN

3 novembre 2020 - 6 janvier 2021

Galerie Synthesis (55, boul. Vassil Levski, Sofia)

Vernissage: 3 novembre 2020 : 17h00 – 21h00 en présence de l’auteur

Commissaires: Nadezhda Pavlova et Nikola Mihov

La Galerie Synthesis, Photosynthesis et l’Institut français de Bulgarie sont heureux de présenter Silvermine, l’exposition du collectionneur, artiste et éditeur français Thomas Sauvin. Il est l’une des personnalités les plus connues dans le domaine de la «photo trouvée» et ses livres de photos font partie de la collection permanente d’institutions telles que le Tate Modern de Londres et le Centre Pompidou de Paris. Cet événement s’inscrit dans la série d’expositions consacrées au travail d’artistes et photographes français de renom, organisées par la Galerie Synthesis en partenariat avec l’Institut français de Bulgarie.

Pendant plus de dix ans, Thomas Sauvin a sauvé de la destruction plus de 850000 négatifs photos alors destinées à être recyclées dans une déchèterie de Pékin. Les photos recueillies couvrent les années 80, moment où les pellicules Kodak apparaissent en Chine, jusqu’à l’arrivée des technologies numériques au début des années 2000. Ces images dressent un portrait unique du pays à l’heure où il s’ouvre au monde, au lendemain de la révolution culturelle.

« L’archive Beijing Silvermine est le résultat de ma rencontre avec Xiaoma, un chinois qui travaille dans une zone de recyclage au nord de la ville où arrivent une partie des déchets de la capitale. Dans cette zone, certains se spécialisent dans le recyclage du plastique, d’autres dans les capsules de bouteilles de bières… Xiaoma, lui, se concentre uniquement sur les déchets contenant du nitrate d’argent, c’est-à-dire principalement les radiographies d’hôpitaux, mais aussi les négatifs photographiques. Je me suis entendu avec lui pour racheter les négatifs au kilo avant qu’il ne plonge ces déchets dans un large bassin d’acide pour libérer le précieux nitrate d’argent. Ces sacs de riz remplis de milliers de pellicules humides, rayées et nauséabondes, m’ont ouvert la porte d’un univers visuel très codifié. » – explique Thomas Sauvin.

Le titre de l’exposition Silvermine, a une double référence. La première est un renvoi à une substance de base de la photographie analogique, le nitrate d’argent, qui, exposé à la lumière, permet d’imprimer l’image sur le négatif. La mine, quant à elle, évoque un univers sombre, à la fois dangereux et riche en ressources, dont l’accès est réservé à ceux qui creusent inlassablement. Thomas Sauvin exploite cette mine d’argent, tout en chinant dans les brocantes et en fouinant chez les antiquaires ; il ramasse, dépoussière, édite, répertorie, scanne et retouche non seulement les négatifs achetés au kilo, mais aussi d’anciennes photos, des albums, des livres.

Cette exposition est l’occasion de se pencher sur un aspect spécifique de la pratique de Thomas Sauvin – la création de livres photos. Ces véritables livres-objets sont le fruit d’étroites collaborations avec des designers et explorent chacun à leur façon des thèmes découverts dans l’archive Silvermine. Par exemple, le fameux Until Death Do Us Part se présente sous la forme d’un paquet de cigarettes et se concentre sur le rôle que la cigarette joue dans le mariage chinois ; Xian est un livre origami, inspiré d’un nécessaire de couturière en papier, dans lequel se dissimule une sélection de photos anciennes; son dernier livre 17 18 19 réunit une multitude d’images capturées dans un centre de détention pékinois au début des années 90.
Si certains collectionneurs sont mus par la possession, d’autres par un désir d’accumuler ou encore de sauver. Thomas Sauvin est lui fidèle à l’idée de remettre en circulation les images qu’il a pu trouver. Le livre est ici le médium idéal pour que se diffuse encore leur histoire silencieuse.


Biographie de l’auteur :

Né en 1983 à Paris, France, Thomas Sauvin est un collectionneur, artiste et éditeur français qui travaille avec des photos trouvées. Il vit entre Paris et Pékin. En 2009 il crée l’archive Beijing Silvermine qui compte plus de 850 000 photographies anonymes, prises dans la période entre 1985 et 2005.

Son travail a été exposé dans de nombreuses institutions prestigieuses à travers le monde comme, entre autres, le Musée de la photographie contemporaine à Chicago (2014), l’Académie centrale des beaux-arts de Pékin (2015), le Musée d’art de Canton (2017) et le Musée de la photographie Nicéphore Niépce à Chalon-sur-Saône (2019). Il a participé au festival Format (2013), Grande-Bretagne; Paris Photo (2016), France ; Festival Images Vevey, Suisse (2020).

Thomas Sauvin remporte le prix de l’exposition Lianzhou Foto en 2013. Ses livres photo sont nominés pour les prix les plus prestigieux dans cette catégorie : Aperture Foundation et Paris Photo (2013, 2016) ; Prix Deutsche Börse (2014, 2017), etc.
Au cours des sept dernières années, Thomas a publié dix livres en collaboration avec des éditeurs tel que Archive of Modern Conflict, Grande-Bretagne, Jiazazhi, Chine, Skinnerboox, Italie ; The M Editions, France ; VOID, Grèce, mais aussi des livres d’artiste auto-édités. Ses publications font partie de la collection de Tate Modern de Londres, du Centre Georges Pompidou de Paris, du Victoria and Albert Museum de Londres et de la Bibliothèque nationale de France.

Le projet Beijing Silvermine a été présenté pour la première fois en Bulgarie en 2013, à La Maison Rouge, dans le cadre du Mois de la Photo. Puis en 2017, Thomas Sauvin a été invité au festival Sofia Art Book Fair.

Le film documentaire d’Emiland Guillerme réalisé en 2012 et qui présente le travail de Thomas sera projeté tout au long de l’exposition.

L’exposition est réalisée avec le soutien de l’Ambassade de France en Bulgarie, L’Institut français de Bulgarie, Photosynthesis, Sony Bulgarie et BNP Paribas.

*L’entrée aux événements est libre et dans le respect de toutes les mesures sanitaires.

Horaires d’ouverture : lundi – samedi entre 10h00 – 20h00