Les tentations de ninavale - exposition de Valentin Stefanoff et Nina Kovacheva

SOFIISKI ARSENAL - MUSEE D'ART CONTEMPORAIN

15 mars - 22 avril 2018

Vernissage : 15 mars, jeudi, 18h00, 2, blv. Tcherni vrah, Sofia

www.sofiaarsenal-mca.org

La Galerie nationale, Sofiiski arsénal - Musée d'art contemporain et l'Institut français présentent le duo artistique ninavale.

 

 

Nina Kovacheva et Valentin Stefanov vivent et travaillent ensemble depuis plusieurs décennies. Pendant ce temps-là, ils créent d'œuvres communes et individuelles. Souvent, les critiques d'art parlent d'eux comme de trois artistes - Nina, Valentin et Nina-et-Valentin. Ou ninavale. Ces "trois" artistes travaillent avec l'édification et la ruine avec une noble indistinguabilité. Qu'ils explorent des espaces clos ou les colifichets domestiques ou bien qu'ils implantent la vie dans un milieu naturel impregné d'indifférence, le minimalisme conceptuel est poussé jusqu'à la rigueur esthétique.

Le thème de la jouissance est déjà étudié dans plusieurs de leurs expositions. A titre d'exemple, on peut citer leur exposition "Surplus enjoyment" au Musée d'Art Contemporain de Taipei, Taïwan, dont le point de départ est le terme lacanien de "jouissance supplémentaire". La vie elle-même, comme la décrit Lacan, constituerait parfois simplement un «appareil de la jouissance». Un thème similaire est également traité dans leur exposition à la Galerie Nationale de Macédoine.

« Les tentations de ninavale » représente une invitation au voyage avec les auteurs, à travers leur vie d'artistes et d'êtres humains, à la rencontre de leurs pensées, hésitations, peurs, tentations avec de l' ironie et / ou de l'amour à l'égard de l'idée de plaisir et de jouissance. Le plaisir non pas en tant qu'une jouissance physique mais plutôt comme un état d'esprit, comme un moyen de stabilisation pour surmonter les peurs et les angoisses de notre temps.

Cette exposition contient des vidéos, des installations vidéo, des objets d'art, des installations de néon, ainsi que des textes écrits sur des vinyles grand format.

L'exposition est organisée à l'invitation du conservateur Nadezhda Djakova. C'est la troisième exposition du cycle « Autobiographie » du musée.