Conférence-débat à l'institut français

 

Avec le clip publicitaire produit par un studio privé dans lequel on retrouve des acteurs célèbres, notamment Sylvester Stallone, la question de la promotion de la Bulgarie s’est à nouveau posée dans l’espace public. En 2013, environ 1,5 millions de lévas ont été dépensés pour élaborer un nouveau logo touristique de la Bulgarie. Selon les critiques,  le nouveau logo ressemble à un œuf au plat ou au logo du Kirghizstan. La petite différence est que le logo de Kirghizstan a couté moins de 1000 euros. Le gouvernement a décidé de ne pas utiliser le logo et a ouvert un nouveau marché public basé sur le volontariat.

De quelles manières doit-on procéder pour créer le logo d’un pays ou d’une région ? Quelle publicité touristique pour un petit pays concurrent des grandes destinations touristiques ? Comment promouvoir les sites touristiques inconnus, à la différence des sites touristiques connus des grandes métropoles ? Comment bien positionner un territoire en créant un logo ou encore via des stratégies publicitaires ou de marque ? Doit-on tenir compte de l’image à l’étranger du pays concerné afin que le logo et la publicité soient plus efficaces ? Quelles sont les différentes méthodes de représentations d’un territoire ou d’un pays et ces dernières suivent-elles la logique d’une marque ?

Avec la participation spéciale d’Yves Demangel, le directeur de la marque « Alsace » et des experts et analystes bulgares 

 

 

 

Maxim Behar, Branding Bulgaria

Lyubomir Popyordanov, Association bulgare du tourisme alternatif

Gueorgui Alipiev, Ministère du tourisme

Débat animé par Irina Nedeva