25 ANS DE CRISES, CONTESTATIONS, MOBILISATIONS

 

/media/c0/b3/b30292f936b0985e7281e691e1f0/affiche_colloque_crises_25avril2016_fr.pdf

/media/d5/48/f13952d0b0213d5a9ec3cdad840b/final_prog-colloque-crises-25avr2016-fr.pdf

COLLOQUE INTERNATIONAL

« 25 ANS DE CRISES, CONTESTATIONS, MOBILISATIONS »
Sofia, 25 avril 2016
Institut français,
3, place Slaveykov, 1000 Sofia

 

 

(traduction simultanée : français-bulgare)

 

AVEC LE SOUTIEN DE L’INSTITUT FRANCAIS DE BULGARIE ET DU FONDS CENTRAL DU DEVELOPPEMENT STRATEGIQUE DE LA NUB

La crise, les crises, termes durablement installés dans le vocabulaire politique, médiatique et analytique pour désigner les difficultés des acteurs, des institutions et des systèmes établis à faire face à des changements et à leurs conséquences politiques, économiques et sociales. Les "crises" engendrent, dans certains cas, la déstabilisation politique, la (ré) apparition ou le renforcement des tendances populistes et xénophobes extrêmes, ou l’effondrement des partis traditionnels. Des mouvements civiques contestataires voient le jour. La montée des eurosceptiques dans plusieurs pays membres de l’UE prend parfois la forme de discours « prophétiques » proclamant la fin de l’UE.

 Le colloque se propose une réflexion sur les effets des crises sur :

         l’Union européenne ;

         les régimes, les partis, les élites politiques ;

         les populismes et la politique radicale ;

         les mobilisations des  citoyens et les mouvements de contestation.

                       

 

PROGRAMME

 

8h30 – 9h00 : Accueil des participants

9h00 – 9h30 : Allocutions d’ouverture

S.E. l’Ambassadeur de France en Bulgarie, M. Xavier Lapeyre de Cabanes

Prof.  Dr. Bogdan Bogdanov, Président d’honneur de la Nouvelle université bulgare

9 h30 – 10h15 : Conférence inaugurale

De Tahrir à Gezi en passant par la Puerta del Sol, crises, contestations et mobilisations en Orient et en Occident, depuis les 'printemps arabes', Jean Marcou, Institut d'études politiques de Grenoble

10h15 – 11h30 : Crises et l‘ EU, crises de l‘ EU, modérateur  Ivan Nachev

Les crises et l’Union européenne : construction ou déconstruction européenne ? Jean Crombois, American University, Blagoevgrad

L’économie politique des crises et les années après la crise dans la périphérie de l’UE, Kiril Avramov, Nouvelle université bulgare

L'Europe et les crises: questions de solidarité ou défis de gouvernabilité, Katya Hristova-Vultcheva, Nouvelle université bulgare

11 h30 – 12 h00 : Pause-café

12h00 – 13h30 : Crises,  partis, élites,  modérateur Marta Touykova

De la crise économique à la fin du bipartisme en Espagne, Mathieu Petithomme, IUT de Besançon

Que peut-on apprendre d'une crise ? Les révoltes arabes à la lumière des "transitions" post-communistes, Jérôme Heurtaux, Institut de recherche sur le Maghreb contemporain, Tunis

La modernisation à rebours des élites post-communistes en Roumanie et Bulgarie, Alexandra Iancu, Université de Bucarest

 

Représentations de la crise et crise de la représentation, Sergio Salvatore, Université del Salento, Lecce

13h30 – 14h30 Pause déjeuner

 

14h30 – 16h00 : Crises, populismes, radicalismes, modérateur Katya Hristova- Vultcheva

Radical v/s populiste : la crise des étiquettes politiques, Antony Todorov, Nouvelle université bulgare

L’ anti-élitisme: la réponse populiste aux crises, Evelina Staikova, Ildiko Otova, Nouvelle université bulgare

Le populisme dans les Balkans de l’Ouest, le cas de la République de Macédoine – crise de  l’identité et de la démocratie? ,  Nano Ruzin, Université FON,  Skopje

La jeunesse extrême droite: 'enfants' ou 'soldats' des crises, Anna Krasteva, Nouvelle université bulgare

 

16h00 – 16 h30 : Pause-café 

16h30 – 18h00 : Crises, contestations, mobilisations, modérateur Anna Krasteva

Les protestations bulgares de l'été 2013: la guerre des métaphores, Boyan Znepolski, Université de Sofia

 

Les mouvements protestataires et les partis politiques: une liaison problématique, Valentina Gueorguieva, Université de Sofia

 

Chercher un chemin dans le brouillard: Les nouveaux mouvements citoyens en Europe ou comment vivre dans une situation de crise perpétuelle, Radosveta Krastanova, Nouvelle université bulgare

 

La crise des partis et la formation de gouvernements : enseignements d’Europe centrale et orientale, Petia Gueorguieva, Nouvelle université bulgare

 

18h00 : Conclusion : Antony Todorov, Nouvelle université bulgare

 

 

Organisateurs : Institut français de Bulgarie, Département de Sciences politiques de la Nouvelle université bulgare (Petia Gueorguieva, Katya-Hristova-Vultcheva, Anna Krasteva, Antony Todorov, Evelina Staykova, Ildiko Otova, Irena Todorova)