Pièce théâtrale : Une vie bouleversée

227

 

L’Institut français présente :

Quand ?         Jeudi 14 avril 2016 à 19h,  

Où ?                Au THEATRE DE LA JEUNESSE NIKOLAI BINEV à SOFIA

                        (8-10 Knyaz Dondukov Blvd, Sofia)

Quoi ?           « UNE VIE BOULEVERSEE »

D’après le journal intime d’Etty Hillesum

 

Cliquez ici pour plus d'information

 

 

 

 

Une pièce  mise en scène par : Jean-Claude Fall

Avec : Roxane Borgna

Création vidéo : Laurent Rojol

production : Compagnie Jean-Claude Fall LA MANUFACTURE
(Montpellier – France)

Surtitré en langue bulgare

 

 

 

 

 

 

Entrée gratuite avec retrait obligatoire des contremarques à l'Institut français

 

L’itinéraire d’Esther  «Etty» Hillesum est celui d'une femme sensuelle et moderne qui, en se laissant transformer par l'amour des hommes et les événements du monde, est devenue un être éminemment libre. Le feu intérieur de cette jeune femme juive hollandaise, qui se proposait « d'aider Dieu” au sein de l'enfer des camps, a quelque chose à nous dire de la liberté et de la bonté qui habitent ceux qui consentent à dire “oui” à la vie, quelle qu'elle soit, à dire “oui” malgré tout.

 

 « Etty Hillesum a 27 ans lorsqu’elle commence la rédaction de son journal. Elle veut devenir écrivain. Elle est juive. En 1941.

J’ai immédiatement été apparenté à l’écriture d’Etty Hillesum, sa façon d’être au monde, son amour pour la langue et son besoin d’introspection à travers l’écriture de son journal. Je trouve ces « confessions » un formidable témoin de l’accomplissement d’un être humain, depuis ses enthousiasmes juvéniles jusqu’à l’épanouissement d’une âme forte et stable, capable de demander d’elle-même à partir aux camps pour être auprès des siens. 

Ce journal c’est aussi une suite d’exercices de philosophie pratique pour apprendre à vivre libre. Les pages du journal d’Etty sont des perles de pensée.Etty Hillesum est une lumière, elle peut nous guider pour trouver notre chemin dans la vie. » 

 

Roxane Borgna, comédienne

 

Etty Hillesum œuvra pendant plus d'un an dans le camp de détention de Westerbork comme assistante sociale volontaire auprès des réfugiés juifs (elle s'y sent plus “utile” qu'ailleurs).

 

Déportée anonyme avec ses parents et l'un de ses frères, elle est embarquée le 7 Septembre 1943 dans un convoi de 987 Personnes et meurt à Auschwitz à l’âge de 29 ans, le 30 novembre 1943. Elle Laisse derrière elle onze petits cahiers à spirale, confiés à une amie, et des centaines de lettres écrites, qui sont devenus, quarante après sa mort, son inoubliable et unique ouvrage posthume : "Une Vie bouleversée".

 

Jean-Claude Fall, Metteur en scène

 

 

Après avoir été pendant 8 ans directeur de compagnie, Jean-Claude Fall crée en 1982 le théâtre de la Bastille. Il le dirigera jusqu’en 1988, consacrant ce lieu à la création et l’émergence théâtrale et chorégraphique.

 

De 1989 à 1997, il dirige le Théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis où, en plus de ses propres travaux et des nombreux spectacles coproduits, il décide d’accueillir des compagnies en résidence : celle de Stanislas Nordey (4 ans), la compagnie de Catherine Anne (2 ans), Antoine Caubet, Les lucioles.

De 1998 à 2009, il dirige le Théâtre des Treize Vents. Il y crée une troupe de comédiens permanents et accueille également des compagnies en résidence : d’abord la compagnie Labyrinthes dirigée par Jean-Marc Bourg, puis la compagnie Tire pas la Nappe et son jeune auteur Marion Aubert, enfin Adesso e Sempre dirigée par Julien Bouffier. En 2010, il crée sa compagnie La Manufacture Compagnie Jean‐Claude Fall.

 

Depuis 1974, date de sa première création, Jean‐Claude Fall a mis en scène près de 70 spectacles pour le théâtre et l’opéra. Ses choix de textes favorisent le débat historique et de société, sa démarche artistique s’attache à la responsabilité de la prise de parole publique qu’est la représentation.

Au théâtre, en dehors de quelques incursions du côté du répertoire classique (Sénèque et Shakespeare), il privilégie les textes du 20ème et du 21ème siècle. Ses auteurs « de cœur » sont Tchekhov, Samuel Beckett et Bertolt Brecht. Il met en scène, entre autres, des œuvres de Maxime Gorki, Franz Kafka, Tennessee Williams, Heiner Müller, Bernard Chartreux et Jean Jourdheuil. En 1982, il est le premier à porter à la scène un texte de Jean‐Luc Lagarce : Le Voyage de Mme Knipper vers la Prusse orientale. Il monte plusieurs pièces de Peter Handke dont Par les villages en 1988. Plus récemment, il met en scène : Emily Mann, Jon Fosse, Felix Mitterer, Emmanuel Darley, Falk Richter.

 

Acteur, au-delà des rôles interprétés dans ses propres mises en scène (notamment Ham dans Fin de partie de S. Beckett, Lear dans Le Roi Lear de W. Shakespeare), Jean‐Claude Fall a été dirigé par Philippe Adrien et plus récemment par Julien Bouffier.

 

Roxane Borgna, comédienne

 

 

Formation à l’Ecole Florent et au C. N. R. de Montpellier. Chant lyrique au Conservatoire de Chatou (Mezzo‐Soprano). Comédienne permanente au Théâtre des Treize Vents (C.D.N Languedoc‐Roussillon) de 2000 à 2010.

 

Elle a joué sous la direction de Jean‐Claude Fall dans : Un fil à la patte de Feydeau, Belle du Seigneur (extraits) d’Albert Cohen, L’Opéra de quat’sous de Brecht, Les Trois sœurs de Tchekhov, La décision de Brecht, Dors mon petit enfant de Fosse, Péchés Mortels de Mitterer, Histoires de Famille de Srbljanović, Jean la chance de Bertolt Brecht, Richard III (Lady Anne) de William Shakespeare, Ulyssindbad de Kalogeropoùlou, Famille d’Artistes de Kostzer et Arias. Avec Benoît Vitse, elle joue dans : Lunaria de Consolo, Les Gros Chagrins de Courteline, Dadaland de Benoît Vitse, et avec Renaud Marie Leblanc dans Ma Solange, comment t’écrire mon désastre, Alex Roux de Renaude, Bobby Fischer vit à Pasadena de Norén, Phèdre (Phèdre) de Racine, Le Malade imaginaire de Molière.

 

Elle réalise en 2010 Esprit de Roumanie, une installation multimédia photo et vidéo (France/Roumanie) et un documentaire Proust, Iasi, 2010 (France/Roumanie) en collaboration avec Laurent Rojol.