L’Institut français vous recommande… Festival international du film de montagne à Bansko (27‑29 novembre 2015)

Venez rencontrer plusieurs spécialistes français de la montagne

Yves Ballu – «L’homme qui sait tout de l’alpinisme» -

 27 novembre, grande salle, tchitalichté (salle de lecture) « Nikola Vaptzarov », 1, rue Nikola Vaptsarov, Bansko, 3000

Yves Ballu vient également présenter son exposition - photographies et coupures de presse - sur l’alpinisme et la montagne.

Né en 1943, écrivain spécialisé dans l'histoire de l'alpinisme, auteur de plus de vingt ouvrages consacrés à la montagne, Yves Ballu est également Ingénieur, docteur ès sciences - il fut ainsi directeur de la communication au Commissariat à l'énergie atomique (CEA). Il fut aussi «conseiller Montagne» au ministère de la Jeunesse et des Sports. Il possède l’une des plus riches collections privées de documents, matériaux et photographies relatifs à l’histoire de l’alpinisme et de la randonnée de montagne.  

Patrick Gabarrou – plus de 300 voies ouvertes dans les Alpes –

26 novembre– Grande salle, Tchitalichté (salle de lecture) « Nikola Vaptzarov », 1, rue Nikola Vaptsarov, Bansko, 3000

Né en 1951, guide de haute montagne et alpiniste de renommée internationale, Patrick Gabarrou est le seul alpiniste au monde à avoir ouvert plus de trois cents voies sur les massifs montagneux du monde entier, notamment dans les Alpes dans les massifs du Mont-Blanc, des Grandes Jorasses et de l’Argentière.

Il fut de 2006 à 2010 le président de «Mountain wilderness» (La Montagne Sauvage), une ONG internationale spécialisée en écologie, et en assure aujourd’hui la coordination internationale. Ce glaciériste illustre a ouvert des voies au Canada, Bolivie, Alaska et Patagonie. En 1996, il surnomme l’une  d’entre-elles « Tibet libre », se prononçant publiquement contre « le génocide chinois » à l’égard du peuple tibétain, et refuse la même année de participer à une expédition franco-chinoise au Tibet.

Durant l’hiver 2007, il est victime d’un grave accident - plusieurs côtes fracturées, une vertèbre fissurée et une perforation des poumons - dont il se remet toutefois rapidement. Il reste aujourd’hui l’un des alpinistes français les plus actifs.

Patrick Gabarrou aime dire que la montagne, si elle est un terrain où l’homme prouve sa ténacité, son courage et ses aptitudes, demeure avant tout un lieu de rencontre et de communication avec d’autres hommes et femmes.

En savoir plus - http://banskofilmfest.com/en/