Le nouveau film de Kamen Kalev sur les écrans en octobre

TETE BAISSEE est le titre du nouveau long métrage du réalisateur Kamen Kalev et de la compagnie indépendante Waterfront Film. Le projet est une co-production France-Belgique-Bulgarie. L’avant première aura lieu le 13 octobre au cinéma Levski. suivie d’une sortie nationale en salles en Bulgarie (Sofia et province) le 16 octobre.

En 2012, Kalev tombe sur un fait divers qui l’inspire à écrire le scénario de TETE BAISSEE. A la suite de nombreux entretiens avec le protagoniste de l’histoire vraie, et après des recherches approfondies sur le même thème, le scénario est enfin prêt et le tournage débute en 2014.

L’acteur français Melvil Poupaud, qui tient le rôle principal masculin du film, sera présent à Sofia pour l’avant première. Nominé aux Césars en 2003, il est connu pour sa participation dans les films de François Ozon  (« Swimming pool » et « Le Temps qui reste »), Xavier Dolan (« Laurence Anyways ») et Raoul Ruiz. Melvil Poupaud est l’un des rares acteurs professionnels dans le film. Les rôles des autres protagonistes sont confiés à des personnes sans expérience cinématographique, choisies lors de nombreux castings réalisés de 2012 à 2014 par Kamen Kalev sur des sites authentiques. C’est ainsi qu’il rencontre Seher Nebieva, une fille de 16 ans, sélectionnée pour le rôle principal, parmi 1200 candidates.

 Bande annonce officielle :

 

TETE BAISSEE est un drame-thriller sur un sujet particulièrement sensible pour la réalité bulgare – le trafic d’êtres humains. Le film concentre également notre attention sur d’autres problèmes sociaux comme la criminalité, la corruption ou la pauvreté, causes principales du classement de la Bulgarie parmi les pays à l’origine de trafics de femmes destinées à l’esclavage sexuel en Europe occidentale.

Melvil Poupaud interprète le rôle de Sami, un Français accusé de contrebande de fausse monnaie de la Bulgarie vers la France. Pour éviter la prison, il devient informateur de la police française et s’infiltre dans un réseau bulgare de trafic d’êtres humains. Petit à petit, il devient proche d’Elka, une prostituée d’origine rom. Par un concours de circonstances, ils sont contraints de fuir ensemble. Les sentiments d’attachement qui se créent à cette occasion aident Sami à affronter ses propres démons. Sa rédemption permet à Elka d’obtenir son salut.  

Avec le soutien de uniFrance films 


TETE BAISSEE sortie nationale  le 16 octobre dans les cinémas de tout le pays 

Suivez les actualités autour du film : https://www.facebook.com/tetebaissee