Exposition "Le Double de l'Original - Hôtel de la Marine"

 

Un projet de Boris Deltchev et Vrai-Faux Design

29 septembre - 23 octobre 2021, Galerie Structura

Vernissage : 29 septembre, 19h00 - 21h00

L'exposition "Le Double de l'Original" est inspirée par le projet de rénovation de L'Hôtel de la Marine à Paris, bâtiment emblématique du patrimoine français, et par sa transformation en musée. Le projet comprend la restauration du bâtiment et la rehabiitation de son intérieur authentique - mobilier, objets, tissus, rideaux, tissus, papiers peints. C'est la première fois qu'une équipe etrangère participe à un projet d'une telle importance pour l'histoire et la culture de la France.

L'exposition s'intérroge sur les questions d'âge, de temps, d'architecture, d'art et de design, la valeur et la poésie des lieux/artefacts avec un passé du point de vue de la culture contemporaine et des arts visuels, du point de vue d'une modernité trépidante qui produit rapidement des mythes, des accords temporaires et des valeurs. Dans le cadre de l'exposition, une rencontre avec le public sera organisé, avec la participation du philosophe Dimitar Bozhkov, , l'artist et décorateur Boris Deltchev, les architectes Michel Charier; Joseph Ashkar, ainsi que des stars du design contemporain telles que India Mahdavi et  Delphine Christophe, Directrice de Monuments Culture de France. (Restez à l'écoute pour plus d'informations sur la date et l'heure de la réunion).

Connu sous le nom d'Hôtel de la Marine, le bâtiment a été construit par Ange-Jacques Gabriel, architecte en chef du roi Louis XV, en 1757. Sept ans plus tard, il abritait la collection de meubles du roi. Situé au centre de Paris sur la place de la Concorde, la palais a été le siège du ministère de la Marine française pendnat 226 ans.

En 2014, suite à la décision du gouvernement français, le bâtiment a été confié au Centre national des monuments de France (CMN). Après une série d'études, le bâtiment a été ouvert au public. Ce nouveau musée affirme une fois de plus la splendeur de la culture française, mais aussi les traditions dans des domaines tels que la gastronomie, la mode, les accessoires, l'artisanat (l'ameublement, les tissus, la porcelaine, les miroirs) et autres qui forment le concept de ce que l'on appelle aujourd'hui "l'art de vivre à la française". Le 12 juin 2021, le nouveau musée a été inauguré par le Président de la République, Emmanuel Macron, après 4 ans de travaux.

L'Hôtel de la Marine est un exemple classique de l'esthétique néoclassique du XVIIIe siècle. A l'époque de sa construction, son architecture impressionnante et sa somptueuse décoration extérieure et intérieure ont eu pour but de représenter la puissance de la France, son économie, son goût raffiné pour les arts et l'artisanat, tout en mettant l'accent sur le luxe français.

En septembre 2020, suite à un concours public pour le Lot 19 : "Reproduction et papier peint", Boris Deltchev et son équipe artistique Vrai-Faux Design ont été choisis de rhéabiliter de l'Hôtel de la Marine en musée national de France. Parmi les étapes du projet : une étude des papiers peints conservés sur dans le bâtiment, leur retrait, restauration et conservation ; une étude approfondie des papiers peints du XVIIIe siècle faisant partie du dépôt du Musée des Arts décoratifs, situé dans l'aile nord-ouest du Louvre, avec la collaboration de son directeur ; la reproduction des originaux grâce à une technique aussi proche possible de l'originale ; imprimer à la main les papiers peints qui existaient à l'époque, identifiés par les descriptions dans le livre d'inventaire conservé au palais, contenant 850 pages de descriptions détaillées de l'intérieur ; vieillir les nouveaux papiers peints afin qu'ils transmettent l'ambience d'une résidence à l'ancienne ; l'installation de 12 motifs de papier peint différents au premier étage ; la restauration de papiers peints chinois peints à la main (propriété du Centre des monuments nationaux de France) et leur adaptation aux intérieurs restaurés, où l'exposition "Le double de l'originale" se situe ; la création, selon des techniques chinoises authentiques, d'une quantité supplémentaire de papiers peints chinois pour les endroits où les originaux manquent ou sont rares.

La collaboration avec une équipe étrangère dans un projet de restauration et de conservation de monuments historiques d'importance nationale pour la France est est quelque chose de très rare. Pourtant, Vrai-Faux Design fait exception, étant le seul acteur étranger (parmi près de 60 entreprises françaises) à la réalisation de ce projet prestigieux.

- - -

Boris Deltchev (né en 1968) est un artiste-décorateur très attaché à penser les intérieurs davantage comme des œuvres habitables. L'intérieur peut être contemplé comme un paysage intime de l'être dans lequel l'art est existentiellement nécessaire et non moins précieux que le confort physique. Pour atteindre l'unicité et la profondeur de chaque lieu qu'il est invité à transformer, il s'appuie avant tout sur la magie immédiate de la dextérité humaine.

Boris Deltchev a terminé ses études secondaires à l'École nationale des beaux-arts de Sofia, diplômé de l'Académie des beaux-arts de Paris, puis à l'Institut Van Der Kelen de Bruxelles, où il a reçu la médaille d'or de l'institution légendaire.

En 2000, il fonde l'équipe créative Vrai-Faux Design. Deltchev a invité ses collègues pour tenter de faire revivre le principe de Renaissance bottega - un studio où les artistes apprennent et s'inspirent les uns des autres au cours du processus créatif, et forgent ensemble le corps conceptuel et matériel du projet qui leur est confié. Ce qui unit cette petite communauté d'artistes, c'est la piété pour le geste artistique et l'alchimie des technologies picturales portées à travers les siècles jusqu'à nos jours.

Boris Deltchev et Vrai-Faux travaillent pour des clients de renom tels que Xavier Guerrand-Hermès, Maja Hoffmann-La Roche, Christian Louboutin, Prince Charles-Louis d'Orléans, Rebecca Robertson, Lucien Arkas, Lucien Arkas. Leur production fait revivre des châteaux tels que Château de Ravel, Château de Kirua, Château de Courtoin, Heltorf Schloss, Château Saint-Germain-Les-Corbeil, des palais de ville tels que l'Hôtel de Gesvres à Paris, Dalloul à Beyrouth, l'Hôtel Lullin- de-Saussure à Genève et bien d'autres. Ils ont également entrepris de grands projets sur l'intérieur des bâtiments publics, comme le Palais de l'Hôtel de la Marine sur la place de la Concorde, qui est devenu la dernière légende du goût français et le début d'un nouveau standard encore plus élevé dans le musée travail, Ciragan Palace, l'emblématique hôtel d'Istanbul sur les rives du Bosphore, le Crown Plaza à Istanbul, l'AIR Building à New York, la Fondation Balkansky, l'hôtel Radisson à Sofia, le célèbre Café de Paris de l'enseigne Costes, le Thoumieux pâtisserie à Paris, le voilier « A » White Pearl conçu par Philippe Starck.

Les interventions de Vrai-Faux dans des bâtiments historiques d'une importance capitale pour la culture mondiale sont impensables sans le mécénat expert des décorateurs hors pair Michel Charrière & Joseph Achkar. Vrai-Faux collabore et échange régulièrement avec la « reine de la couleur » et star du design contemporain, India Mahdavi. 

En 2017, Boris Delchev a reçu une médaille du gouvernement français en tant que Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres (Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres).

 

Équipe du projet :

 

Boris Delchev - artiste

Elena Sharbe - restauratrice

Yordan Todorov - artiste

Diana Bakalova - artiste

Nikolina Koleva - restauratrice

Ivan Alexandre Todorov - artiste

Daniel Penkov - artiste

Elia Stavreva - restauratrice

Mira Tisheva - artiste

Gergana Kozhuharova - artiste

Mircho Mirchev - artiste

Yassen Ivanchev - artiste

Silvia Papadaki - restauratrice

Laura Nikolaeva - photographe

Petar Petrov - photographe

Alexandre Georgiev - photographe

Milena Decheva - spécialiste du papier peint

Julia Nakova - art et traitement numérique

Sasha Krustarska - artiste

Adriana Andreeva - chef de projet

 

Une visite guidée avec l'artiste Boris Delchev sera réalisée. (Restez à l'écoute pour plus d'informations sur la date et l'heure).

---

Cette exposition fait partie du projet "Tempus Fugit", organisé par le Goethe Institut Bulgarie et l'Institut français de Bulgarie en collaboration avec "Métheor", Ani Vaseva et Boyan Manchev et Mira Todorova, dans le cadre du Fonds culturel franco-allemand.