Soirées francophones de Sofia

Le mois de mars est traditionnellement en Bulgarie et dans le monde celui de la francophonie, le 20 mars étant en particulier fêté partout dans le monde par les professeurs, les élèves, les étudiants et tous les francophiles qui ont notre langue en partage.

Organisant habituellement pendant ce mois des jeux et des concours destinés aux élèves des écoles et aux étudiants des universités qui apprennent le français, l’Institut français de Bulgarie a décidé cette année d’élargir son offre à tous ceux qui à Sofia se retrouvent dans la francophonie culturelle, proposant pendant une semaine des évènements placés sous le signe de l’éclectisme et de la diversité.

Toutes les manifestations auront lieu dans la salle Slaveykov.

  Date Manifestation

Samedi 14 mars à 22h

Entrée : 5 leva (une boisson comprise)

Soirée KARAOKE en français

Nous fêterons à cette occasion une francophonie populaire, faite de trémolos de variété ou de hurlements rock-and-roll.

Tous ceux qui se sentent capables de chanter en français sont invités à cette soirée dont ils seront les principaux acteurs.

Lundi 16 mars à 19h

Entrée : gratuit dans la limite des places disponibles

Soirée littéraire en présence de Laurence Plazenet

Soirée littéraire co-organisée par l’Institut français et la maison d’édition Colibri, à l’occasion de la sortie de la traduction en bulgare du livre L’amour seul de l’écrivaine Laurence Plazenet le 14 février de cette année.

 

Laurence Plazenet est agrégée de lettres classiques, docteur ès lettres. Maître de conférences à l'université de Paris IV - Sorbonne et détachée au Centre d'étude de la langue et de littérature françaises des XVIIe et XVIIIe siècles (CNRS), Mme Plazenet est spécialiste de littérature baroque. Ses romans sont écrits en lien avec le jansénisme et la littérature du 17ème siècle.

L’amour seul : " Il la désira dans l'instant. Parce qu'elle était interdite et qu'il était improbable qu'elle s'intéressât à lui, parce qu'elle était vierge et qu'elle rougirait quand il la mettrait nue. Elle pleurerait peut-être lorsqu'il la toucherait. Ce spectacle serait le plus beau des plaisirs. "

Mademoiselle d'Albrecht a quinze ans : Monsieur de Ramon n'a pas d'âge. Ils se donnent l'un à l'autre avec éblouissement. Mais ils ont rêvé d'une éternité qui n'appartient pas au monde. Désunis, inoubliables, Mademoiselle d'Albrecht et Monsieur de Ramon se poursuivent à jamais : dans les livres, les songes, la solitude, le silence et la mort. Un magnifique et troublant roman d'amour, servi par des personnages d'une éclatante innocence, une langue superbe, pure et rigoureuse.

 

La présentation de l’ouvrage par l’écrivaine sera suivie d’une discussion avec le public et d’une séance de dédicaces.

Mardi 17 mars à 19h

Entrée : Gratuit dans la limite des places disponibles

Duo de musique baroque

Anca Iarosevici, viole de gambe et Bogdan Mihailescu, guitare

Dans cette action organisée en partenariat avec l’ambassade de Roumanie en Bulgarie et l'Institut Culturel Roumain, nous restons dans le monde du baroque avec un programme ambitieux proposé et interprété par deux maitres de la musique baroque venus de Roumanie, programme dans lequel trois compositeurs de la France du Grand Siècle seront à l’honneur.

  • Robert de Visee (1655 - 1732/1733) : Suite en sol majeur (Allemande, Courante, Sarabande, Gigue, Menuet, Chacone)
  • Jean-Baptiste Loeillet de Gant (1688 – 1720) : Sonate en la mineur (Adagio, Allegro, Adagio, Gigue)
  • Henry Purcell (1659 - 1695) : Bourrée- Scotch Tune - Hornpipe
  • Antonio Vivaldi (1678 - 1741) : Sonate en la mineur (Largo, Allegro, Largo, Allegro)
  • Georg Friedrich Haendel (1685 - 1759) : Sonata en la mineur, Op.1 numéro 4 (Larghetto, Allegro, Adagio, Allegro)                    
  • Ioan Caianu (1629 - 1687) : Codex Caioni (Chansons et danses du 17ème siècle)
  • Marin Marais (1656 - 1728) : La Provençale - L’Agréable -La Matelotte -La  Musette - Le Basque

Mercredi 18 et jeudi 19 mars

Entrée : 8 leva

Elèves et retraités : 6 leva

Toujours dans la salle Slaveykov de l’Institut français, nous vous proposons quatre films reflétant la diversité du monde francophone.

Mercredi 18 mars à 18h

La source des femmes, film belgo-italo-maroco-françaisde Radu Mihaleanu

Cela se passe de nos jours dans un petit village, quelque part entre l'Afrique du Nord et le Moyen-Orient. Les femmes vont chercher l'eau à la source, en haut de la montagne, sous un soleil de plomb, et ce depuis la nuit des temps. Leila, jeune mariée, propose aux femmes de faire la grève de l'amour : plus de câlins, plus de sexe tant que les hommes n’apportent pas l’eau au village.

Mercredi 18 mars à 20h30

Aurora, film franco-suisso-germano- roumain de CristiPuiu

La cuisine d'un appartement : un homme et une femme parlent à voix basse du Chaperon Rouge, soucieux de ne pas réveiller la fille qui est en train de dormir dans l'autre chambre. Des remorques abandonnées sur un terrain vague entouré de maisons, en périphérie de la ville. Derrière celles-ci, un homme guette ce qui semble être une famille. La ville que traverse ce même homme après avoir récupéré deux percuteurs artisanaux nécessaires au fonctionnement de l'arme de chasse qu'il garde chez lui. L'homme a 42 ans, il s'appelle Viorel. Il arpente les rues de la ville, hanté par des pensées confuses, poursuivant un objectif que lui seul connaît.

www.lemonde.fr

Jeudi 19 mars à 18h

 

Meteora, film greco-germano-français de Spiros Stathoulopolous

Au coeur de la Grèce, les monastères de Météora trônent sur des colonnes de grès vieilles de millions d’années, comme suspendus entre ciel et terre. Dans les vallées qu’ils surplombent, les cycles éternels de la vie paysanne contrastent avec le monde austère des religieux. Le jeune moine Theodoros et la nonne Urania ont voué leur existence à Dieu mais une attirance grandissante les pousse l’un vers l’autre. Déchirés entre dévotion spirituelle et désir charnel, ils sont bientôt contraints à un choix terrible.

www.lemonde.fr

Jeudi 19 mars à 20h

Les petits mouchoirs, film français de Guillaume Canet

A la suite d'un événement bouleversant, une bande de copains décide, malgré tout, de partir en vacances au bord de la mer comme chaque année. Leur amitié, leurs certitudes, leur culpabilité, leurs amours en seront ébranlées. Ils vont enfin devoir lever les "petits mouchoirs" qu'ils ont posés sur leurs secrets et leurs mensonges.

Vendredi 20 mars de 20h à 23h

Entrée : Gratuit dans la limite des places disponibles, bar payant

Set d’électro-swing du groupebulgare The Smugglers, fait avec des airs français.

www.youtube.com

Depuis leur création à l’automne 2008le duo des Smugglersont propagé la culture vintage dans toute la Bulgarie. Le groupe est spécialisé dans le Swing, le Rock’n’Roll, le Rhythm ans Blues et l’électro-swing. Leurs sets réguliers à Varna, Plovdiv et Sofia sont devenus des moments attendus pour les amateurs de cette époque inoubliable.

Le temps d’une soirée, l’Institut français de Bulgarie se transformera en club, accueillant tous les Zazous de la ville de Sofia.