Rencontre-débat : Comment Éric-Emanuel Schmitt séduit-il à travers les mots ?

Les soirées consacrées à des auteurs éminents sont devenues une tradition sur la Scène du Théâtre de Sofia.

Le mercredi 19 juin à 21h00 sur la Scène du Théâtre de Sofia, la soirée sera consacrée à l’un des écrivains et dramaturges francophones les plus lus au monde, Éric-Emanuel Schmitt. La discussion portera sur sa manière singulière de séduire à travers les mots.

Participants exclusifs à la rencontre :

- M. Stoyan Radev (metteur en scène du « Libertin » d’Éric-Emmanuel Schmitt au Théâtre de Sofia) ;

- Mme Snejina Rusinova-Zdravkova (traductrice des pièces d’Éric-Emmanuel Schmitt) ;

- M. Irinei Konstantinov (comédien qui joue le rôle de Diderot dans « Le libertin » d’Éric-Emmanuel Schmitt, directeur du Théâtre de Sofia) ;

- Mme Albena Charbanova (organisateur et modérateur de plusieurs événements dédiés à Eric-Emanuel Schmidt)

Entrée libre dans la limite des places disponibles. Des invitations seront disponibles au guichet des caisses du Théâtre de Sofia. Le jour de l’événement, la caisse du Théâtre de Sofia sera ouverte jusqu’à 21h00.

Éric-Emanuel Schmitt est né en 1960 à Lyon, en France. Romancier, dramaturge, scénariste et réalisateur, il a su attirer de nombreux de lecteurs avec ses pièces de théâtre et ses romans. Ses livres sont publiés et traduits en 45 langues et ses pièces jouées avec grand succès dans plus de 50 pays.

Schmitt a remporté de nombreux prix. Parmi eux, le grand Prix Goncourt, qui lui a été décerné en 2010 par l’Académie « Goncourt », en France. Au théâtre, il a fait ses débuts avec la pièce « La nuit de Valognes » en 1991, mais il a gagné en popularité en tant qu'auteur dramatique avec « Le visiteur », écrit en 1999, pour lequel il a reçu trois des plus prestigieux prix français de théâtre et a été nominé meilleur auteur. En très peu de temps, Schmitt devient un des dramaturges français contemporains à plus grand succès.

Ses prochaines pièces, dont certaines bien connues par le public bulgare : « Golden Joe » (1995), « Variations énigmatiques » (1996), « Le libertin » (1997), « Milarepa » (1997), « Frederick ou le boulevard du crime » (1998), « L’hôtel des deux mondes » (1999) et « Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran » (1999) suscitent un intérêt de plus important et prennent place au programme des théâtres à travers le monde.

Avec ses pièces, Schmitt ébahit le lecteur avec la profondeur de sa philosophie et la légèreté de son humour.

Cliquez ici pour plus d’information sur Schmitt et ses livres.

Les partenaires de l’évènement sont : Institut français de Bulgarie, Zagorka.