CLÉMENT DAZIN OUVRE DE NOUVELLES PERSPECTIVES DU JONGLAGE POUR LA DANSE

Qu'est-ce qui pousse le jongleur à continuer à envoyer des balles dans l'air quand il sait qu'elles tomberaient au sol ? Le parallèle entre le travail du jongleur et le mythe de Sisyphe est évident, ce paradoxe existe dans tous les métiers.

« Humanoptère » (quelque chose entre l'homme et l'insecte) : le jeune jongleur et réalisateur Clément Dazin met en scène une microsociété composée de sept jongleurs dans laquelle apparaissent des échanges complexes. Le pouvoir visuel des balles dans l’espace et la fragilité de l’être humain se combinent à merveille. La répétition d'une action ad absurdum est le moteur d'un élan continu vers la virtuosité. Ce spectacle inhabituel offre une vision allégorique de notions telles que le travail, la réussite, la productivité et l'efficacité.

« Mon but est de donner une vision allégorique des multiples significations et perceptions du travail dans notre société par un travail du corps exigeant et une technique de jonglage avancée. » Clément Dazin

Clément Dazin est fasciné depuis son plus jeune âge par le contrôle du mouvement et du corps. Il a commencé par la gymnastique, puis s'est tourné vers le cirque et surtout le jonglage. Il a continué à apprendre le mouvement et l'attitude de la scène en prenant des cours de danse et de hip-hop et en pratiquant la jonglerie et l'acrobatie dans différents endroits. En 2009, il rejoint le Centre national du cirque (CNAC) en 2009.

Là, il a eu l’occasion de rencontrer des artistes renommés et s’est intéressé au mélange de danse contemporaine, de techniques Hip Hop et de jonglerie. Peu à peu, il a commencé à travailler sur ses propres créations et les a présentées avec succès dans toute l’Europe.

Le spectacle « Humanoptère » est soutenu par l'Institut français en Bulgarie et le Fonds national pour la culture :

À Varna : le 9 juin à 19h00, Théâtre dramatique

À Sofia : le 11 juin à 19h00, Théâtre Azaryan, Palais national de la culture

Production La Main de l’homme Coproducteurs Plateforme 2 Pôles Cirque en Normandie / La Brèche à Cherbourg et le Cirque-Théâtre d’Elbeuf, La Maison des Jonglages – Scène conventionnée de La Courneuve, Le Manège, scène nationale de Reims, Furies, Art de la Rue – Pôle National Arts du Cirque en préfiguration à Châlons-en-Champagne, l’Odyssée Scène conventionnée de Périgueux – Institut national des Arts du Mime et du Geste. Avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication DGCA Aide à la création cirque et DRAC- Grand Est, The Regional Council of Grand Est, Département de Seine-Saint-Denis, la ville de Strasbourg, la ville de Paris, la Spédidam, de l’Adami – La Culture avec la copie privée, du Groupe Geste(s) et de la SACD Résidences 2r2c, Coopérative de rue et de cirque –Espace Périphérique (Ville de Paris La Villette), La Brèche – PNAC de Cherbourg-Octeville, Les Migrateurs – Strasbourg. Ce projet est soutenu par l’Association Beaumarchais et par la ville de Paris.