LA NUIT DES IDÉES SOFIA 2019

L’Ambassade de France en Bulgarie et l’Institut français ont le plaisir de vous inviter à «  La Nuit des idées Sofia 2019 »

31 janvier, jeudi, de 15h30 à 21h00,  Institut français 

La Nuit des idées est une initiative de l’Institut français de Paris et s’organise simultanément dans plus de 50 pays du monde. Cette année elle est dédicacée au sujet « Face au présent ».

L’événement en Bulgarie se tiendra pour la première fois et sera dédié à l’espace, aux changements climatiques et à l'économie circulaire.

La Nuit des idées s'organise en partenariat avec :

l'Agence spaciale européenne (ESA), le Centre national de la recherche scientifique, l'Académie bulgare des sciences, l'Institut d'études et de technologies spatiales - ABS et la Municipalité de Sofia 

 

 

et avec le soutien de : Thales Group, BNP Paribas,  Bulgaria Air et Telus International.

Cher public de l'Institut Français de Bulgarie, les inscriptions à la "Nuit des Idées" sont closes. Compte tenu de la forte demande pour assister aux différents débats, nous vous demandons de bien vouloir vous présenter 20 minutes avant le commencement de la conférence de votre choix. Les personnes n'ayant pas pu s'inscrire mais souhaitant quand même assister à la "Nuit des Idées" pourront être admises le jour même en fonction des places rendues disponibles par d'éventuels désistements. Nous vous remercions pour votre compréhension.

L'événement en photos

Programme :

15 : 30 – 16 : 00 – Projection du film coproduit par le CNRS « Spitzberg, les vigies du climat » (2018). COMPLET

16 : 15 – 17 : 00 – Rencontre avec l’académicien et climatologue Hervé Le Treut. COMPLET

17 : 15 – 18 : 00 - Table ronde « L’Economie circulaire en paroles et en images » avec le Député François-Michel Lambert, président de l’Institut national de l’Economie Circulaire, Marc Bolard, créateur de la start-up NASEKOMO, l’équipe de l'initiative sportive Wind2Win contre la pollution de la mer Noire et Evgenia Tasheva, experte "Zéro déchet" de l'ONG Za Zemiata. COMPLET

18 : 15 – 18 : 45 – Vernissage de l’exposition coproduite avec l’ESA  « L’Europe centrale dans les уеux de l’ESA ». COMPLET

19 : 00 – 20 : 00 – Projection du film « Thomas Pesquet - L’envoyé spatial ». COMPLET

20 : 00 – 21 : 00 – Débat avec les spationautes français Claudie et Jean-Pierre Haigneré, le cosmonaute bulgare Alexandar Alexandrov et prof. Yordanka Semkova, Institut d'Etudes et de Technologies Spatiales - ABS. COMPLET

 

A découvrir aussi :

- les insectes de NASEKOMO

- le stand de nourriture spatiale et la combinaison du cosmonaute Alexandar Alexandrov

- "Le Climat à 360°" - exposition d'Universcience avec la Fondation BNP Paribas

- Ateliers thématiques pour les enfants: de 17h00 à 20h00, Dimitri, Claire, ainsi que Tania et Iliana (Atelier Trion) vont proposer au plus jeune public des activités ludiques et éducatives pour s'amuser avec le système solaire, les constellations, les phases de la lune...

Ateliers ouverts à tous à partir de 4 ans еt à partir de 10 ans.

Ateliers gratuits. Insciptions closes.

 

Participants

Hervé Le Treut, est un climatologue français de renommée mondiale, spécialiste de la simulation numérique du climat, membre de l'Académie des sciences. Il est directeur de l'Institut Pierre-Simon-Laplace. Ses travaux internationalement reconnus lui ont permis d'intégrer le groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) et de faire partie du comité de pilotage de la COP21. Lors de sa venue, il échangera avec le public de la salle Slaveykov après la projection du film coproduit par le CNRS, "Spitzberg, les vigies du climat" (30 min, 2018). Loin de céder au catastrophisme, il aborde toutefois la question de l'évolution du climat avec lucidité et objectivité.

 

François-Michel Lambert est membre du Parlement français et siège au sein de la commission du développement durable et de l'aménagement du territoire de l'Assemblée nationale. Il est le président fondateur de l'Institut pour l'Economie Circulaire, une association d'entreprises, d'ONG et d'écoles, qui promeut le développement d'une économie axée sur la ressource, sa préservation et son utilisation efficace. L'Institut est devenu la référence française et le principal partenaire des pouvoirs publics. Monsieur Lambert a reçu la Marianne d'Or du développement durable pour son action proactive en faveur de ce changement de modèle vers une économie circulaire. Au côté de Marc Bolard qui présentera la start-up NASEKOMO et des représentants d'ONG Wind2Win, il évoquera ce sujet avec le public de l'Institut Français.

Claudie Haigneré est une personnalité scientifique spécialisée en neurosciences (CNRS), astronaute et femme politique. Sélectionnée par le CNES (1985) comme candidat astronaute. Après une formation cité des étoiles en Russie, elle effectue une première mission spatiale de 16 jours à bord de la station spatiale Mir en 1996 et devient membre du Corps des astronautes européens de l'Agence Spatiale Européenne en 1999 avant d'effectuer une deuxième mission spatiale (10 jours) à bord de l'ISS en 2001.

Membre du gouvernement français présidé par Jacques Chirac, ministre délégué à la Recherche et aux Nouvelles technologies (2002-2004), puis ministre délégué aux Affaires européennes (2004-2005), Conseiller à la DG Stratégie européenne pour l'espace de l'ESA (2005-2009), PDG d'Universcience (2009-2015), elle est actuellement conseillère spéciale auprès du directeur général de l'ESA. Grand Officier de la Légion d'Honneur, Docteur Honoris Causa de l'EPFL, Membre de l'Académie des Sciences de France, de l'Académie des Sports, de l'Académie des Sciences de l'Outre-Mer, Membre de l'Académie des Sciences de Belgique, elle est Colonel dans La Réserve Citoyenne de l'Armée de l'Air française. Au côté de son époux, le spationaute Jean-Pierre Haigneré, du cosmonaute bulgare Aleksander Aleksandrov, elle participera à la projection du film « Thomas Pesquet - L'envoyé spatial » (60 min) puis partagera le fruit de sa très riche expérience avec le public.

 

Alexandar Alexandrov est ingénieur, docteur ès sciences techniques, directeur de recherche, pilote de chasse première classe, pilote émérite et général de brigade, Héros de la République de Bulgarie et Héros de l’Union soviétique. Il est diplômé de l'Académie de la Force aérienne bulgare et a servi dans les Forces aériennes de la République de Bulgarie. Il a suivi des entraînements en vue du premier vol spatial bulgare en 1979 dans le cadre du programme     « Intercosmos » en tant qu’ingénieur de bord du vaisseau spatial « SOYOUZ » et de la station orbitale «SALIOUT -6 ». 

 

Avant son deuxième vol spatial, il occupe le poste de directeur de l’Institut d’études spatiales auprès de l’Académie bulgare des sciences et est responsable de la Division des Études spatiales spéciales. Il a participé à la mise au point de l’équipement et aux expérimentations dans le cadre du programme scientifique spatial bulgare « SHIPKA ». Il a effectué un vol spatial du  7 au 17 juin 1988 à bord du vaisseau spatial « SOYOUZ ТМ-5 », du complexe orbital « Mir » et du vaisseau spatial « SOYOUZ ТМ-4 » en tant que spationaute expérimentateur.  Pour la durée de ce vol spatial, il a réalisé plus de 56 expérimentations scientifiques réussies  dans le complexe spatial «MIR » sur 4 principaux axes : les technologies spatiales ; la médecine et la biologie de l’espace ; la physique de l’espace et l’astrophysique ; l’étude à distance de la Terre depuis l’espace.

 

 

Jean-Pierre Haigneré est ingénieur, chef pilote d’essai et spationaute. En 1985, il est sélectionné en tant que spationaute par le Centre national d’études spatiales en France. Initialement, il est formé dans le cadre du projet de navette spatiale européenne Hermès. En 1990, il suit des entraînements pour spationaute à la Cité des étoiles en Russie. Son premier séjour dans l’espace en juillet 1993 est d’une durée de 22 jours. Sa mission suivante à bord de la station spatiale « Mir » se déroule en 1999 et dure 6 mois.  Par  son vol de plus de 188 jours, Haigneré bat le résultat record de Thomas Reiter pour un séjour d’astronaute étranger à bord de « Mir ». A l’issue de ce vol, il est nommé chef de la Division des astronautes de l’Agence spatiale européenne (ESA) à Cologne.

 

En 2003, il devient  conseiller en chef du directeur de l’Agence spatiale européenne en charge des questions du programme des fusées « Soyouz ». Commandeur de la Légion d’honneur, Chevalier de l’Ordre national du mérite français, il a aussi été décoré de l’Ordre de l’Amitié russe.

 

 

Yordanka Semkova est professeur, docteur en sciences physiques à l’Institut d’études et de technologies spatiales de l’Académie bulgare des sciences. Ses domaines de recherche sont : les interactions Soleil-Terre, le temps cosmique, l’étude du rayonnement cosmique dans le champ de la Terre et dans l’espace interplanétaire, et son impact sur les organismes vivants, les vols spatiaux habités.

 

Son parcours professionnel est extrêmement riche. Elle mène des projets pour la création des instruments de vol et pour des essais dans 8 programmes internationaux spatiaux ainsi que des programmes bilatéraux et multilatéraux dans le domaine d’études spatiales des organisations internationales de la Russie, de la France, des Etats-Unis etc. Elle a plus de 300 publications scientifiques et plus de 50 recherches scientifiques contenant des documents destinés à être mis en œuvre en Bulgarie et à l'étranger.

 

 

Marc Bolard, cofondateur de Nasekomo, s'occupe de la production et de la R&D de cette startup qui élève des insectes. Avec plus de 15 années d’expériences dans le secteur des productions animales, il a d'abord participé à la révolution génomique dans le secteur de l’amélioration génétique des bovins laitiers en tant que directeur de la production de la première entreprise de génétique française. Une expérience de 3 années au Vietnam afin d'aider à la création d'une filière de production laitière lui donne un premier contact avec les insectes et leur rôle dans l'alimentation humaine et la pharmacopée locale.

 

Zootechnicien de formation et ingénieur agronome diplômé de l’école AgroParisTech, il est également titulaire d'un DEA en éco-éthologie, génétique des populations et génétique quantitative de l’université de Tours/INA-PG. Basé à Sofia en Bulgarie et intéressé par les enjeux de l’éducation des nouvelles générations, il a été président du lycée français Victor Hugo de Sofia pendant 4 années.

 

NASEKOMO est une startup bulgare innovante dans le domaine des biotechnologies agricoles créée en 2017. Elle a pour objectif de trouver des réponses à la demande croissante des populations humaines en protéines animales de qualité avec une empreinte écologique minimale et de recycler les montagnes de déchets organiques que notre consommation de nourriture génère.

Son idée est de nourrir un insecte détritivore avec des déchets d'origine végétale puis de transformer les larves ainsi élevées en ingrédients pour alimenter nos animaux de compagnie et d’élevage carnivores et omnivores: chiens, chats, poissons, volailles, porcs, reptiles, etc.

Afin de révolutionner notre chaîne alimentaire, Nasekomo travaille au développement des méthodes de reproduction et d’élevage de son insecte ainsi que sur les technologies d'industrialisation de ses processus afin d'atteindre la taille critique qui permettra d'avoir un véritable impact sur les filières de productions animales et de traitement des déchets.

 

Le Wind2Win Challenge est le premier challenge sportif de planche à voile en Bulgarie. La compétition sportive a lieu le long de la côte de la Mer noire, depuis le village de Durankulak à la frontière roumaine jusqu'à Resovo, près de la Turquie en 2018. L'obejctif de cette initiative est d'attirer l'attention du grand public sur la pollution plastique de la mer Noire. 

 

L’Association Za Zemiata est une organisation non gouvernementale indépendante, son objectif est d'unir les efforts de personnes déterminées à travailler pour créer une vie respectueuse de l’environnement et équitable sur notre planète, qui exclut l'exploitation de l'homme et de la nature.

Evgenia Tasheva fait partie de l’équipe "Zéro Déchet" de Za Zemiata. Elle a plus de
dix ans d'expérience dans la gestion durable des déchets.

Films

Spitzberg, les vigies du climat

2018, 29’

Réalisateur : Pierre  Chassagnieux

La base scientifique de Ny-Ålesund, sur l’île du Spitzberg, à 600 kilomètres des côtes norvégiennes accueille la dernière communauté humaine avant le grand désert de glace du pôle Nord. Ici, sont retranchés des dizaines de scientifiques venus du monde entier. Leur mission, surveiller au jour le jour les conséquences de l’activité humaine sur le climat de ce petit territoire. Car aujourd’hui le Spitzberg est l’un des endroits au monde où les changements climatiques en cours ont la plus grande ampleur.

A l’heure où les COP s’enchainent tous les ans sur des promesses de principe très souvent à minima, les scientifiques du Spitzberg s’activent pour encore et toujours mettre en lumière les alarmantes contradictions de notre époque… 

 

Thomas Pesquet - L'envoyé spatial

Un film de Jürgen Hansen et Pierre-Emmanuel Le Goff

 Son rêve d’enfance est devenu une réalité en novembre 2016 quand il a décollé vers la Station Spatiale Internationale pour une mission de six mois dans l’espace.

Au fil de rencontres exceptionnelles (Teddy Riner, Thierry Marx, François Hollande) et tout au long de sa mission, Thomas Pesquet nous invite à partager son quotidien, détaille ses expériences scientifiques et nous fait partager l’émotion intense ressentie lors de moments uniques : le décollage du Soyouz, l’arrivée dans la station, la contemplation de la Terre depuis la coupola et l’instant magique de sa première sortie dans le vide spatial.

Enthousiaste et pédagogue, sélectionné pour sa résistance au stress et son moral d’acier, le jeune astronaute nous dévoile son caractère hors normes au fil de ce documentaire aux images exceptionnelles.

 

Consultez notre site pour vous renseigner plus sur le programme, les participants et les films.