Le chorégraphe Angelin Preljocaj investit le ballet "Arabesque" avec un extrait de sa pièce "Les nuits"

Première : les 15 et 23.11 et le 5.12.2018

au Théâtre musical (100, boul. Vassil Levski) - Sofia

 

LES NUITS

 

 

Chorégraphie : Angelin Preljocaj (France)

Assistante chorégraphe - Natalia Naidich

Musique: Natacha Atlas et Samy Bishai

Costumes: Azzedine Alaïa

Scénographie: Constance Guisset

Lumière : Cécile Giovansili-Vissière

Répétitrice - Olessia Pantikina

Avec la participation des danseurs du ballet Arabesque

Le spectacle est financé par le programme « Culture » de la Municipalité de Sofia et bénéficie du soutien de l’Institut français de Bulgarie

 

 

Le Ballet Arabesque, au terme d'une coopération avec le chorégraphe français ANGELIN PRELJOCAJ, mondialement connu dans le domaine de la danse contemporaine, présentera un extrait de son spectacle « Les Nuits ». La première en Bulgarie aura lieu le 15 novembre sur la scène du Théâtre musical à Sofia.

Il s'agit là d'un rendez-vous chorégraphique de haut niveau avec un maître sensible et moderne de la danse qui travaille pour la première fois avec une troupe bulgare. « Les Nuits » d’ANGELIN PRELJOCAJ est un spectacle dans lequel le dialogue entre l’oriental et l’occidental joue un rôle fondamental.

Le spectacle représente une interprétation sensuelle et érotique du Conte des Mille et Une Nuits, dans lequel, d’après la définition de d’ANGELIN PRELJOCAJ, « une des premières féministes de l’Orient » est incarnée dans le personnage de Shéhérazade.

« Il y a dans ces contes des aspects très sensuels, que j’aimerais redéployer dans la danse », témoigne le chorégraphe. « J’aimerais de nouveau me pencher sur cette question dans un contexte plus flamboyant, tout en gardant le mystère et la fascination que produit encore l’Orient dans l’inconscient collectif ».

La mission d'ANGELIN PRELJOCAJ est d’illustrer, grâce à la danse, les aspects sensuels de la culture arabe. Il exploite les conceptions idéalisées et mystiques du Proche-Orient présentes dans la culture occidentale du XIX siècle. Lе visuel des scènes pourrait provoquer des associations avec les peintures de Delacroix ou d’Ingres.

La chorégraphie sera présentée avec les costumes et le décor original de l’œuvre, spécialement fournies par la France.

Le spectacle « Les Nuits » a été créé par le chorégraphe français ANGELIN PRELJOCAJ à l’occasion de l’année "Marseille - capitale européenne de la culture en 2013".

 

 

 Au programme de la soirée intitulée  « LA DANSE ET LE TEMPS », vous pourrez voir encore :

 

« LIBRES PENSEES»

Musique : Nils Frahm, Lambert, Sokratis Sinopoulos Quartet, Max Richter

Chorégraphie : Arshak Galumian, Allemagne

Scénographie : Nikola Nalbantov

Costumes: Iana Salenko

Repétitrice - Olessia Pantikina

 

« DOUBLE JEU »

Musique : Astor Piazzolla

Chorégraphie : Lise Lii (Royaume-Uni)

et les danseurs du ballet Arabesque

Costumes: Tzvetanka Petkova-Stoynova  

Repétitrice - Olessia Pantikina

 

UNE GOUTTE DANS L’OCEAN

Musique- Dobrinka Tabakova

Chorégraphie - Antony Middleton (Royaume-Uni)

Costumes : Yana Dvoretzka

Repétitrice - Olessia Pantikina

 Le projet « La danse et le temps » est un projet financé par le programme « Culture » de la Mairie de Sofia avec le soutien de l’Institut français en Bulgarie. 

 

ANGELIN PRELJOCAJ, né à Paris dans une famille de catholiques albanais, a toujours vécu en France. 

Sa carrière débute en tant que danseur classique, puis, après une formation au studio de danse contemporaine de Karin Weahner, elle-même élève de la vedette allemande Mary Wigman, il part en 1980 pour New York, où il travaille avec Zena Rommet et Merce Cunningham. En 1984, à Paris, il crée sa compagnie et met en place ses propres chorégraphies, qui révèlent son talent exceptionnel dans le domaine de la danse contemporaine.     

Angelin Preljocaj conçoit près de 50 œuvres croisant musique contemporaine, arts visuels et littérature, qui font partie aujourd’hui du répertoire de nombreuses institutions prestigieuses (La Scala de Milan, le Ballet de New York, le Schatz ballet de Berlin, le Ballet de l’Opéra national de Paris).

Egalement réalisateur, PRELJOCAJ crée des courts-métrages ("Le postier", "Idées noires") et plusieurs long-métrages, parmi lesquels "Un trait d'union" et "Annonciation" (1992 et 2003), qui remportent le "Grand Prix du Film d'Art" en 2003. Il reçoit aussi le premier prix "Vidéo-Danse" du Festival vidéo de Prague en 1993.