BUFFET À VIF / SMASHED TO PIECES PREMIERE ETAPE SUIVIE D’UNE SECONDE


 

23.10 (mardi), 20h00 
DNK – espace dédié à la danse contemporaine et à la performance 
Performance 
75 minutes 

De et avec Marguerite Bordat, Raphaël Cottin, Pierre Meunier ; Remerciements à Frédéric Kunze et Hans Kunze ; Administration : Caroline Tigeot 

Production La Belle Meunière - La Poétique des Signes
Coproduction de la SACD-Festival d’Avignon


Le besoin d’espaces vides et leur manque dans nos villes. Le principe de la destruction, le sentiment de joie dans l’acte de détruire, le vrai plaisir de mettre à mal la chose qui nous occupe, qui obscurcit notre horizon afin de réunir les conditions nécessaires pour un nouveau début, pour un changement possible. La mémoire est émiettée, le corps ancien démonté, l’espace s’ouvre, il n’y a plus d’obstacles. Qu’est-ce qui s’en suit ? « Buffet à vif » est un spectacle exceptionnel et surprenant qui examine les frontières entre le théâtre et la performance.

Pierre Meunier, né en 1957 à Paris, fonde la Belle meunière en 1992 afin de créer dans le domaine du cinéma, du théâtre, de la musique et de la peinture. Ses travaux attirent l’attention de par la spécificité de l’alliage original entre réalisme et poésie qu’ils présentent. Meunier collabore régulièrement avec des scientifiques, des philosophes et des créateurs d’autres champs artistiques. 

 

 

Marguerite Bordat, née à Paris en 1974, est diplômée en scénographique de l’ENSATT. Elle a travaillé avec Lacascade, Kirsch, Gatteau, Chapalain, Laroche, Lazare…et Pierre Meunier  qu’elle rencontre en 1999. Elle devient membre régulier de la Belle Meunière et travaille actuellement de pair avec Meunier. Raphaël Cottin est diplômé du Conservatoire national supérieur de musique et de danse à Paris. Il enseigne la technique de Wilfride Piollet. Avec sa compagnie La poétique des Signes, il a créé sept spectacles en tant que chorégraphe. Il est le coproducteur de Buffet à vif. 

Buffet à vit est soutenu par le Ministère de la Culture- Drac Auvergne,  le Conseil régional d’Auvergne et le Conseil Général de l’Allier. En 2014 La poétique des signes reçoit le soutien financier du Ministère de la culture – DRAC Centre Val de Loire, le Conseil régional de Val de Loire, le Conseil Général d’Indre et Loire et de la ville de Tours.