La politique extérieure de l'Union européenne : quelles bases pour une stratégie commune ?

 

S.E.M. Éric LEBÉDEL, Ambassadeur de France en Bulgarie,

le Directeur de l’Institut français de Bulgarie,

la Directrice de la Maison Rouge

et la Présidente de PanEuropa Bulgaria

ont le plaisir de vous inviter au débat du cycle

« Notre Europe ! Quelle Europe voulons-nous ? » :

 

 

 

 La politique extérieure de l'Union européenne :

quelles bases pour une stratégie commune ?

avec

Hubert VÉDRINE, ancien Ministre des Affaires étrangères

Ivaylo KALFIN, Conseiller près la Commission européenne

 

Mardi 6 juin 2017 à 18h30,

Institut français

3 place Slaveykov, Sofia

Entrée libre, traduction simultanée en français et en bulgare

 

“La politique extérieure de l’Union européenne : quelles bases pour une stratégie commune ?”

L’Institut français de Bulgarie a le plaisir d’accueillir М. Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères. Il débattra avec М. Ivaylo Kalfin, conseiller près la Commission européenne.

Comme l’a écrit Hubert Védrine, dans un ouvrage récemment publié par l’Institut français des relations internationales : « il y a vingt-cinq ans, l’URSS disparaissait et avec elle le monde bipolaire né de la guerre froide ». Les pays européens, à l’instar de la France, « perdaient un cadre de référence, une configuration stratégique, ainsi qu’une structure mentale et diplomatique ».

La fin de cette conception manichéenne du monde était donc de nature à questionner les dirigeants européens sur la place à jouer par l’Union européenne dans un monde qui va se révéler instable, où vont émerger de nouvelles puissances économiques, de nouveaux équilibres, et de nouveaux mouvements culturels et religieux totalement indépendants des frontières spatiales traditionnelles. Quel constat peut-on faire aujourd’hui ?

Dispose-t-on d’une politique extérieure européenne partagée par les Etats membres ? Existe-t-il une position commune de l’Union européenne face aux grands défis que sont l’islamisme, le terrorisme, l’asile ou l’immigration ? Est-on en mesure de parler de stratégie concertée en matière d’interventions militaires extérieures ? L’Europe peut-elle, et à quelles conditions, proposer un cadre commun de discussion avec les pays arabes, la Russie, et la Turquie ? Quelles sont les bases pour une stratégie commune et efficace en matière de défense, mais aussi sur le plan économique et dans le domaine scientifique ?