Liberland of the free

8 avril, 13h30, salle Slaveykov

Documentaire, 2016, 42 min

Réalisation : Elisabeth Blanchet & Agnès Villette

7km² de territoire, une enclave de nature sauvage située le long du Danube. Au milieu, une bicoque en ruine. Des forêts, des marécages, des clairières où des cerfs, des renards et des oiseaux cohabitent. Ce territoire est aussi la terre rêvée du Liberland. Vit Jedlicka est le président de cette nation auto proclamée, dernier état créé de la planète. Mais il ne peut accéder à son territoire, sur la rive croate du Danube. Depuis la proclamation de Liberland en avril 2015, 440 000 demandes de citoyenneté sont arrivées sur le site de Liberland. La devise de Liberland Vivre et laisser vivre repose sur des principes libertariens. Beaucoup de gens souhaitent développer Liberland, l'argent est là. Une constitution a été rédigée, des ambassadeurs nommés, un gouvernement est prêt, un concours d'architecture a été lancé, et les premiers passeports ont été délivrés... Tout ce qui manque, c'est l'accès au territoire. 

Liberland n'est pas vraiment une utopie, le territoire physique existe, mais il est défendu par les autorités croates. Le pays se développe donc vers un état digital, où les citoyens pourront entreprendre leurs affaires, développer des projets et vivre et habiter une nouvelle entité virtuelle. Là, territoire, nation et citoyenneté ne forment plus une unité singulière.

Le film sera accompagné d'un débat avec la participation du président de Liberland Vít Jedlička.

Projection en anglais, sans sous-titres

Entrée libre