Rencontres du jeune cinéma européen

Rencontres du jeune cinéma européen – 3ème édition             

26.09 – 02.10.2016 – salle Odéon et Institut français

Programme de l'événement 

Facebook 

Trois projections à l'IFB à ne pas manquer :
le 29 septembre à 19h30, film "Demain"
1er octobre à 17h30, film "Party Girl", en présence des réalisateurs, Samuel THEIS et Marie AMACHOUKELI ; et à 19h30, le premier film de super-héros français, "Vincent n'a pas d'écailles", en présence du chef monteur Guillaume SAIGNOL.
Entrée payante.
 

Pour la troisième année consécutive le festival « Rencontres du jeune cinéma européen » reste fidèle à l’idée de présenter des films de jeunes réalisateurs européens prometteurs. Ils ont bien des choses à vous dire et les organisateurs, Ralitsa Assenova et Yoana Pankova, nous promettent des spectacles hors du commun. Ils seront présentés dans la sélection « Voix nouvelles » dont les principaux accents seront :

Le documentaire « Demain »

La parution d’une étude, selon laquelle une partie de l’humanité disparaîtra d’ici l’année 2100, a conduit le réalisateur Cyril Dion et son amie, l’actrice Mélanie Laurent, bien connue pour son rôle dans « Inglourious Bastards » de Quentin Tarantino, à réaliser avec une équipe de quatre personnes leur propre enquête dans dix pays, pour comprendre ce qui pourra causer cette catastrophe… et avant tout – comment l’éviter !

Ce film propose un regard inhabituel et optimiste sur les problèmes écologiques. Il a remporté le « César » du meilleur film documentaire en 2016 et compte à ce jour plus d’un million d’entrées en France, et des centaines de projections dans le monde. Certaines initiatives, relatées dans le film, ont déjà été reprises avec succès dans une dizaine de villes.

Bande d'annonce: 

Ciéma Odéon - 27 septembre à 19h00 

Institut français - 29 septembre à 19h30 

 

Party girl

Le film Party girl réalisé en famille par Marie Amachoukeli-Barsacq, Claire Burger et Samuel Theis, a reçu la Caméra d’Or à Cannes, où le jury le qualifie de «  brutal, généreux et impoli ». Le film est inspiré de l’histoire vraie d’Angélique, une danseuse érotique sexagénaire.  Elle aime encore la fête, elle aime encore les hommes. Un jour, un habitué lui propose de l’épouser. Pourrait-elle changer et commencer une nouvelle vie ?

Institut français - 1 octobre à 17h30 

Ciéma Odéon - 2 octobre à 18h00 

 

Vincent n’a pas d’écailles

Le programme inclut aussi le premier film de super-héros français : Vincent n’a pas d’écailles du réalisateur Tomas Salvador qui interprète également le premier rôle. Vincent est doté de pouvoirs extraordinaires : sa force et ses réflexes décuplent au contact de l’eau. Pour vivre pleinement ce don, il s’installe dans une région riche en lacs et rivières, suffisamment isolée pour préserver sa tranquillité. Lors d’une escapade aquatique, il est surpris par Lucie dont il tombe amoureux.

Ciéma Odéon - 29 septembre à 16h00 - projection déstinée au étudiants 

Institut français - 1 octobre à 19h30

John From 

Le film portugais John From du réalisateur João Nicolau est un véritable bijou – esthétiquement parfait, il conte une histoire envoutante d’amour, de jeunesse et de héros qui font partie de notre vie. L’auteur du film, déjà invité à une dizaine de festivals du Portugal au Mexique le décrit dans les termes suivants : « Rien n’est plus féroce que le cœur d’une jeune fille. Je ne saurais dire s’il existe quelque chose de plus pur et de plus fougeux ».  

Ciéma Odéon - 28 septembre à 14h30 - projection déstinée au étudiants 

Ciéma Odéon - 29 septembre - 18h30 

Volta à Terra

Volta à Terra du réalisateur João Pedro Plácido est un autre film portugais au programme du festival, sélectionné aussi à Cannes en 2015. Une communauté est en danger : des paysans, qui pratiquent l’agriculture durable dans un village de montagne à moitié dépeuplé dans le nord du Portugal. Parmi les habitants, nous retrouvons Antonio – ex-émigré, qui a réalisé son rêve de rentrer chez lui et s’investit dans la préparation des festivités de l’été, et Daniel – un jeune berger, qui rêve d’amour à l’heure du crépuscule.

Ciéma Odéon - 30 septembre à 16h00 - projection déstinée au étudiants 

Ciéma Odéon - 1 octobre - 17h00 

 

Bande d'annonce du festival « Rencontres du jeune cinéma européen »  :

Sachant que tout commence par l’enfance, le festival met l’accent sur la protection de cette brève période de la vie, avec des projections spéciales, autour du thème des « Droits de l’enfant ». Le programme fait partie d’un projet de grande envergure «Perspectives sur l’enfance, l’éducation et la migration en Europe de l’Est » - plateforme de rendez-vous et d’échange de bonnes pratiques entre les professionnels français, roumains, moldaves sur différentes questions liés à l’éducation. Le projet donnera une possibilité unique à la société civile et aux institutions publiques, spécialisés dans le domaine de l’éducation et de la justice, de discuter sur les thématiques proposées dans le programme cinématographique. Les tables rondes seront accompagnées par des films documentaires sur les thématiques suivantes : lutte contre la discrimination, disparité sociale, décrochage scolaire, enfants en situation de risque, enfants sans abri, mineurs en conflit avec la loi.

Facebook - Droits de l'enfant

 

La tête haute

Nous pourrons voir également un long-métrage saisissant de la réalisatrice Emmanuelle Bercot – La tête haute, qui a été présenté en ouverture du Festival de Cannes en 2015. Abandonné par sa mère à l’âge de six ans, Malony est suivi par une juge pour enfants. Un jour, il est envoyé dans un foyer au régime rigoureux, où il rencontre Tess – un garçon étrange, qui l’aidera à retrouver le sens de la vie. Le rôle de la juge pour enfants est interprété par Catherine Deneuve et celui du jeune insoumis par le très talentueux Rod Paradot – il a remporté le « César » du meilleur  second rôle et du meilleur jeune espoir masculin à la cérémonie de cette année.

Institut français - 30 septembre à 19h00 

Ciéma Odéon - 1 octobre à 20h00 

 

Les actuels classiques du cinéma étaient méconnus dans le passé. Or, leurs films, qui ont fait date dans l’histoire du cinéma, n’ont pas perdu de leur vigueur. A partir de cette année, nous allons rappeler ces titres dans la rubrique Forever Young, et certains de ces films seront projetés pour la première fois sur en Bulgarie. L’objectif est de développer le programme et montrer chaque année des films éternellement jeunes de réalisateurs classiques. Nous commencerons avec Jean-Luc Godard avec deux films qui ont transformé durablement le cinéma : « Pierrot le fou » et « Le Mépris ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour les plus jeunes spectateurs, nous avons préparé un programme de projections éducatives gratuites qui leur est spécialement dédié, accompagné d’ateliers d’analyse de films, de rendez-vous émouvants avec des réalisateurs et des professionnels du milieu du cinéma. Et un autre atelier cinéma, pendant lequel le groupe de jeunes produira un court-métrage en cinq jours et aura la possibilité de le visionner sur grand écran à la séance de clôture du festival.

Facebook - Education au cinéma 

 

Dans le cadre du festival est prévue une présentation de la plateforme européenne d’éducation au cinéma CinEd : un programme européen coordonné par l’Institut français à Paris, dont la Bulgarie fait également partie avec 8 autres pays.

Facebook - Présentation de CinEd

 

Le Festival est réalisé avec le soutien du programme « Culture » de la Mairie de Sofia, de la filmothèque nationale bulgare, de l’Institut français de Bulgarie, du Centre culturel portugais et centre de langues « Camões Sofia » et de nombreux autres partenaires bulgares ou étrangers. 

Tarifs & Billets

4 leva - tarif unique pour toutes les séances 

15 leva - Pass festival qui donne accès à toutes les projections dans toutes les salles

10 leva - Le tarif réduit est valable pour les étudiants, les adhérents de l'Institut français sur présentation de leur carte, les retraités, les personnes en situation d'handicap et les demandeurs d'emploi