Énergie : quelles solutions pour l'avenir ?

 

Lundi 18 avril 2016

18h30 – 20h00

 Débat à l’Institut français de Bulgarie
3 place Slaveykov, Sofia 1000
Traduction simultanée français - bulgare, entrée libre

 

Les Rendez-vous du futur

avec Paul Lucchese

 

 

« Les rendez-vous du futur » est un cycle de débats organisés par l’Institut français où sont abordés les défis de notre temps exposés par des scientifiques de haut niveau d’une manière accessible à tous.

Les Rendez-vous du futur mettent l’accent sur les mutations actuelles et à venir de notre monde et de nos sociétés en cherchant à éclairer sur les enjeux qui se posent à nous et en mettant l’accent sur l’innovation, le progrès technologique, les succès et promesses de la recherche scientifique qui pourraient contribuer à une vie meilleure de nos sociétés ou au contraire nous aliéner.

 

Un débat public intitulé « Energie : quelles solutions pour l’avenir ? » aura lieu le lundi 18 avril de 18h30 à 20h00 à l’Institut français. M. Paul Lucchese, expert français de l’hydrogène, et le Pr Daria Vladikova, spécialiste des méthodes électrochimiques, s’exprimeront autour des enjeux et des conséquences liés au progrès des énergies alternatives.

Dans la matinée, entre 10h30 et 11h00 sur les ondes de la radio BNR, dans l’émission « Horizont do obed »,
M. Lucchese et Mme Vladikova débattront de ce même sujet avec Mme Irina Nédéva, journaliste.

 

Paul Lucchese est expert auprès du Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA, France). Il est le président de N.ERGHY, association européenne sur l’hydrogène et les piles à combustible. Il s’intéresse aux différents modes de production qui permettent aujourd’hui d’obtenir de l’hydrogène en faisant appel à l’électricité produite soit par les centrales nucléaires, soit par les énergies renouvelables, telles que l’éolien, le photovoltaïque ou l’hydraulique. Les usages de cet hydrogène « vert » se développent (stockage, carburant, pile à combustible) et lui promettent un bel avenir.

Daria Vladikova est professeur à l’Institut d’électrochimie et des systèmes d’énergie de l’Académie bulgare des sciences (IEES-BAS), chef du Département de Méthodes électrochimiques. Ses travaux récents portent sur l’apport de la chimie dans les énergies alternatives.

 

/media/97/a7/134c19f7aae9ddecd19fd160adf6/affiche_debat_18_avril_2016_fr.pdf