04/11 Tempus Fugit : Conférence en ligne de Susanne Martin, chorégraphe et chercheuse

Photo Credit : Lars Åsling, Urs Schmid

L’Institut français de Bulgarie et le Goethe-institut Bulgarie vous invitent le 4 novembre 2021 à 16h00 à la conférence en ligne : « Dancing Age(ing) » de la chorégraphe et chercheuse allemande Susanne Martin.  La conférence sera diffusée sur le compte Facebook de l'Institut français de Bulgarie

Susanne Martin s'intérrogera sur son mémoire de recherche artistique "Dancing Age(ing)" et sur le potentiel de la danse à développer une approche critique vis-à-vis des conceptions dominantes du vieillissement.

Susanne Martin (PhD) est une chorégraphe, interprète, chercheuse et enseignante basée à Berlin dans le domaine de la danse contemporaine. Elle présente son travail à l'échelle internationale dans des performances solos et des œuvres scéniques collaboratives. Sa pratique artistique et ses recherches portent sur l'improvisation en tant que pratique chorégraphique, les narrations critiques du corps vieillissant, le contact improvisation, les méthodes de recherche artistique et les approches d'apprentissage, de production et de diffusion des connaissances basées sur l'improvisation.

Les festivals qui ont présenté ses performances incluent : International Dance and Theatre Festival (Göteborg), Aerowaves (Londres), Nottdance (Nottingham), Opera Estate (Bassano del Grappa), Tanec Praha (Prague). Sa thèse de doctorat Dancing Age(ing) a été publiée en 2017. Dans sa recherche postdoctorale actuelle à l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL), elle examine l'improvisation dansée dans son potentiel pour repenser et faire progresser les processus d'apprentissage et de recherche dans une université technique. 

La conférence est en anglais.

---

Cette conférence fait partie du programme « Danse et âge », organisé par Mira Todorova dans le cadre du projet "Tempus Fugit".

Le projet "Tempus Fugit" est organisé par le Goethe Institut Bulgarie et l'Institut français de Bulgarie en collaboration avec "Métheor", Ani Vaseva et Boyan Manchev et Mira Todorova, dans le cadre du Fonds culturel franco-allemand.

Photo Credit : Lars Åsling, Urs Schmid