Où et comment s’inscrire?

Comment s'inscrire?

Vous avez déjà des connaissances en français :

1- vous passez un test de placement (3, place Slaveykov) qui nous permet d’évaluer votre niveau et de vous orienter dans le type de cours le mieux adapté à vos besoins. Ce test est gratuit et peut se faire du lundi au vendredi de 9h à 17h, le samedi de 9h à 15h. Il dure une heure. Vous n’avez pas besoin de vous inscrire préalablement pour passer le test : venez quand cela vous convient !
2- vous choisissez les tranches horaires qui vous conviennent parmi celles que nous vous proposons (sur notre site ou sur les tableaux d’affichage dans nos locaux) et vous vous inscrivez auprès du secrétariat des cours directement (3, place Slaveykov).
3- vous réglez les droits d’inscription correspondant au cours choisi.
4- vous présentez votre preuve de paiement au professeur lors de la première séance.

Vous êtes débutant complet :

Vous n’avez pas besoin de passer de test : vous devez effectuer les mêmes démarches mais en commençant directement par la deuxième étape.

 

 

 L'inscription peut se faire sur place (Place Slaveykov N°3) ou par email: ifb-cours@institutfrancais.bg

Mode de paiement

L’inscription peut se faire par carte, par virment banciare ou par voie bancaire.

 

 

 

Dans la rubrique : calendrier des cours, vous trouverez les informations concernant les programmes des cours que nous proposons ainsi que le calendrier annuel des sessions.

 

Important !

Toute inscription n’est considérée comme définitive qu’une fois le cours payé.

Le prix des manuels de cours n’est pas compris dans le prix du cours.

En cas d’abandon d’un cours en cours de route par un apprenant, pour des raisons indépendantes de l’Institut français, la somme payée par l’apprenant ne sera pas remboursée et restera due.

Le cours ne peut être annulé que pour des raisons valides et justifiées par un document (cas de forces majeures). Une demande de remboursement écrite et adressée à la directrice, qui l’acceptera ou la rejettera des cours peut alors être établie. Les déplacements professionnels ne sont pas considérés comme des cas de forces majeures.